Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La page du bouquiniste :

« Les hommes, les mots, la mort »

samedi 29 octobre 2016, par Jean Maigret


Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **



Entre 1914 et 1918, l’Europe s’est déchirée dans le conflit le plus meurtrier de son histoire avec l’avènement d’une guerre, moderne parce qu’industrielle, qui a vu l’apparition et la production en masse de nouvelles armes de combat toujours plus perfectionnées et destructrices. Cette guerre, les acteurs ne l’ont pas vécue en noir et blanc, mais il existe peu de photographies en couleur de l’époque qui apportent pourtant un autre regard sur l’enfer qu’ont traversé ces millions de soldats et de civils durant plus de 1500 jours.
Spécialiste de la colorisation de photos anciennes, Alain d’Amato, également auteur de plusieurs ouvrages historiques, a décidé de redonner de l’éclat à des clichés de la Grande Guerre et de les regrouper dans un livre. Il a, au fil d’un long et méticuleux travail artistique, mis en couleur plus de deux cents photographies, la plupart partiellement, pour mettre en lumière une situation, un lieu, un regard, une émotion, un objet. De plus, chacune d’elle est associée à une citation qui la relie à un contexte ou à un événement qu’une légende claire et concise vient compléter. Ainsi, en six parties thématiques, l’auteur nous livre un remarquable panorama en couleur de quatre années de combats acharnés, de désastres et de souffrances qui ont sonné le glas de la Belle Epoque et emporté le monde dans le tourbillon des Années folles.

« Les hommes, les mots, la guerre » – Auteur : Alain d’Amato – Editions : Aldacom, septembre 2015 – 224 pages – Format A4 à l’italienne – Prix 40 euros TTC.
Commandes : www.couleursdupasse.fr

Répondre à cet article


-Nombre de fois où cet article a été vu -
- -