Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La page du poète.

Madame Champenois.

samedi 16 septembre 2017


Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **



Tous les Argonnais aiment leur région, c’est en vers que Madame Champenois exprimait son profond attachement à Sainte-Ménehould et aux villages environnants si pittoresques et si chargés d’histoire. Voilà la première partie de ses poèmes sur l’Argonne.

L’Argonne
Oh ! Qu’elle est belle notre Argonne !
Avec Sainte Menou pour patronne !
Ses villages, sa forêt, ses étangs,
Tout y est si étincelant !
Que ce soit l’hiver ou l’automne
OH ! Qu’elle est belle notre Argonne !

Le village de Beaulieu était si fleuri
Qu’il a mérité son grand prix [1]
Que l’on aille de Florent à Verrières
Ou d’Argers à Braux-Sainte-Cohière
Son château y est si accueillant
Que l’on y revient très souvent
Mais je n’ose tous les nommer
De peur d’en oublier.

La forêt en mai
Embaume le muguet,
Puis elle est parfumée de genêts.
Les champignons en automne
Dans les sous-bois y foisonnent.
Les randonneurs y trouvent le repos
Que ce soit à pied, à cheval ou en vélo.

Les chasseurs y traquent le gibier
Le grand cerf ou le sanglier.
Les pêcheurs s’en retournent tout doucement
Le soleil se couche sur les étangs
La nuit venue, seuls les merles chantonnent
N’est-ce pas Qu’elle est belle notre Argonne !



Notes

[1Prix de fleurissement (Dpt de la Meuse). En 2016 Beaulieu a été classée « Commune 4 fleurs ».

Répondre à cet article


-Nombre de fois où cet article a été vu -
- -