Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

UN PEU DE TOUT

dimanche 1er janvier 2006, par François Duboisy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


UN BON COUP DE CRAYON
Vous pouvez rencontrer Joël Miette à la librairie Guerlin de Châlons. C’est son lieu de travail. Ce châlonnais a croqué avec beaucoup de soin les principaux édifices de Sainte-Ménehould. Ses dessins sont devenus de jolies cartes en vente chez notre partenaire, librairie Vieville, des Vertes Voyes.

LA ROUTE DE VARENNES
Si notre réédition continue à connaître un certain succès (300 exemplaires vendus par nos soins – vente en ligne sur http://www.histo.com/ ), elle est maintenant concurrencée par une parution des éditions mille et une nuit. Et quelle concurrence ! Le prix de vente est de 3 € ! Ce tout petit livre soigné, agrémenté d’une post-face un peu grandiloquente, d’une petite biographie d’Alexandre Dumas et de repères bibliographiques, est en vente en librairie.

NOTES DE LECTURE
- La Révolution Française – Jean-Marcel Schiappa – collection repères – éditeur Librio – prix 2 €.
Si parfois vous avez, comme moi, la mémoire qui flanche, je ne peux que vous conseiller d’acheter ce petit fascicule qui, en un peu plus de soixante pages, propose un résumé d’une étonnante clarté de cette petite dizaine d’années qui a changé le cours de notre histoire. C’est simple, clair, intelligent et cela vous permettra de replacer aisément les deux faits majeurs qui se sont déroulés en Argonne (Varennes – Valmy) dans leur contexte national.
- Varennes, la mort de la Royauté de Mona Ozouf – NRF éditeurs – dans la collection « les journées qui ont fait la France – 440 pages – 24 €.
Mona Ozouf, directeur de recherches au C.N.R.S. est l’auteur de nombreux ouvrages sur la Révolution Française. Dans ce gros pavé, elle s’efforce de démontrer que ce voyage fait basculer l’histoire révolutionnaire. Personne n’en doutait. C’est là un travail d’érudit pour érudits. Je suis allé au bout de cet ouvrage dense où fourmille une multitude de détails et dont on n’aperçoit pas toujours l’architecture, tant il est foisonnant de références et citations. Mais c’était bien parce que je me fais un devoir de lire tout ce qui paraît sur la fuite du roi. Et puis l’on remarque des erreurs sur les faits, parfois des parti-pris (Mona Ozouf semble plus girondine que montagnarde) et de bien longues réflexions sur la place donnée au pouvoir royal au gré des vicissitudes de la révolution sont lassantes. On peut reprocher aussi à ce chercheur du C.N.R.S. de plus s’appuyer sur les livres qui précèdent le sien que sur les archives brutes. Aucune révélation, aucune lumière nouvelle n’est à attendre. Enfin, si vous ne manquez pas de courage, allez découvrir les réflexions de Mona Ozouf et dites nous ce que vous en pensez.

MOULIN DE VALMY
Neuf, dans un site aménagé avec goût par la communauté de communes, le moulin piaffe d’impatience et nous aussi.
Il souhaiterait que ses ailes tournent, que ses meules transforment le froment en farine, que les visiteurs le découvrent dans sa plénitude avec moult explications. Faute d’un accord entre la commune de Valmy et la communauté de communes de Sainte-Ménehould, l’année 2005 a été, dans ce domaine, une année blanche. Qu’en sera-t-il en 2006 ? On attend avec impatience des initiatives. Le temps presse. Les perce-neiges sont déjà en fleur !

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould