Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editorial

mardi 15 mai 2007, par François Duboisy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


La France a voté. Elle s’est dotée d’un nouveau Président. Nos concitoyens sont partagés entre deux sentiments antagonistes. Les gagnants sont remplis d’espoir, les perdants de crainte.
Il est certain que ces deux tendances traversent notre lectorat et notre conseil d’administration, même si, fidèles à notre principe de neutralité, il s’agit là de questions que nous n’abordons pas. On peut tout de même regretter que durant toute cette campagne, il fût peu question de culture et de patrimoine.
Lors de l’assemblée générale de « Sainte-Ménehould et ses voisins d’Argonne », on a aussi voté. Mais là, pas de joutes oratoires, de promesses mirifiques, tant il est vrai que les bénévoles ne se pressent pas à la porte des associations. Et c’est à l’unanimité que nous avons réélu Président, bureau et conseil d’administration.

C’est l’occasion de constater la solidité de notre association qui sait affronter les difficultés et se renouveler, tout en restant fidèle à ses engagements. Depuis 9 ans, nous avons su trouver les hommes et les femmes pour maintenir constante notre activité : trois Présidents, MOURLET, DELEMOTTE, HAMM, trois trésoriers,vMOUTON, CHARLES, OUDÉA, deux secrétaires affectés à la revue, ROUBAUD, MAIGRET. Seul votre serviteur, responsable de la revue, est resté inamovible. Ces renouvellements montrent l’ancrage pérenne de notre démarche dans notre petite région et prouvent que nous répondons à un véritable besoin. Mais c’est avec tristesse que nous constatons qu’il n’en est pas toujours ainsi pour des associations amies : Arts et Loisirs et sa chorale appréciée met la clef sous la porte. L’Argonne Athlétique fête le même jour ses 40 ans et sa disparition !
Force est de reconnaître que notre ville perd progressivement de sa substance : baisse de la population et des emplois salariés, fermeture de services publics, de classes… C’est là une tendance lourde qui affecte toutes les zones fragiles de l’hexagone. Et pour tous ceux qui ont au cœur Menou, l’Argonne et leur passé prestigieux, cette évolution ne peut laisser indifférent
Il leur reste à rêver d’un avenir meilleur.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould