Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editoria

L’épée de Damoclès

mardi 30 juin 2020, par Patrick Desingly


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Le Covid 19, d’une manière brutale et imprévisible a transformé nos vies et nos habitudes. Demain sera forcément différent. Ce fléau a mis bas nos certitudes, a rendu à l’espèce humaine son vrai niveau, le doute, le besoin de connaissance, l’espoir. Pour la première fois de notre existence, nous avons découvert, par la force des choses, un monde sans bruit, phénomène étrange mais ô combien salvateur. Écouter le silence, regarder la nature reprendre ses droits et redécouvrir la proximité d’une manière obligée avec une évidence non négligeable : le recul de la pollution. Malheureusement la difficulté économique est à notre porte et le quotidien va devenir, pour beaucoup, difficile (petits commerces en particulier) les nantis vont maigrir mais les petits risquent de mourir. La planche à billets va tourner mais il faudra un jour ou l’autre rembourser mais là, c’est une autre histoire.
De cette période, que va-t-on retenir ? Évidemment le manque de moyens, la communication maladroite, la lourdeur administrative, l’opposition entre médecins, les statistiques à répétition, le nombre de décès à l’hôpital, dans les Ephad, la solitude obligée pour nos anciens, l’infantilisation des populations par les chroniqueurs, un nouveau vocabulaire, la distanciation, la chloroquine, les personnes asymptomatiques, l’apprentissage à l’école par la télétransmission, le télétravail à l’expérience grandeur nature et bien d’autres choses comme malheureusement la délation triste comportement avec de surcroît les « fake news » qui nous inondent sur internet.
Néanmoins, de cette épreuve, le monde peut sortir grandi, aller à l’essentiel, refuser l’inutile et retrouver la solidarité, en un mot vivre autrement en déplaçant nos priorités. À l’heure actuelle, nos héros sont nos soignants, issus de toutes les régions de France, ils méritent, non seulement les applaudissements à 20 heures, mais aussi la reconnaissance dans le temps. Saluons cette infanterie de première ligne car, comme l’a si bien dit Monsieur le Président de la République « nous sommes en guerre ». Souhaitons que nos vieilles habitudes disparaissent, l’égoïsme, le toujours plus et retrouvons le plaisir du partage, réinventons de nouvelles méthodes pour la solidarité, surtout avec ceux qui ont le moins. Le confinement, certes nécessaire avec l’application des gestes barrière, nous a fait percevoir la nécessité de mettre fin au gaspillage et retourner à l’essentiel. Il faut convenir que ce virus, à peine perceptible au microscope, s’inscrit comme le plus grand perturbateur de l’économie mondiale et nous interroge sur les vraies valeurs et le sens de la vie.

Une chose est certaine, demain le tourisme de masse aura vécu pour laisser place au tourisme intelligent. Pour ma part, je reste convaincu que dans un proche avenir, nos médecins, nos chercheurs, nos scientifiques avec peut-être l’aide de l’intelligence artificielle trouveront avec la complicité d’algorithmes, le vaccin nécessaire qui permettra au monde entier de retrouver sa sérénité. Faisons leur confiance. A ce moment-là et seulement là, l’épée de Damoclès ne sera plus sur nos têtes. En attendant ce jour, soyons prudents et patients et ne rangeons pas trop vite au placard les gestes barrière, conditions essentielles à la protection du plus grand nombre.
Patrick Desingly, Président.

Nouveau tarif


À partir du n°87, le prix de vente de notre revue sera de 6 € et l’abonnement pour 4 numéros à 24 €. Nos fidèles lecteurs comprendront la nécessité de cette augmentation pour assurer l’équilibre financier, la qualité et la survie de notre publication

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould