Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Sainte-Ménehould : le Bulletin municipal n° 1

samedi 21 mars 2020


Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **



Certaines communes ont un bulletin municipal comme Verrières et « Le petit Padada ». Sainte-Ménehould avait son bulletin mais sa parution s’est arrêtée il y a quelque temps. Dernièrement, lors de la cérémonie de vœux, Bertrand Courot a émis l’idée d’une nouvelle parution du bulletin municipal ménéhildien, de façon à mieux communiquer avec la population.
Mais qui se souvient du n°1, le premier bulletin édité et distribué ? C’était le 1er janvier 1966. Le téléphone était encore à numéro unique (Charles Janin avait le 5 , Philbert et Bousselin le 97). Les Vertes-Voyes sortaient de terre.
Le maire, Robert Lancelot, déclarait : « Nous réalisons aujourd’hui le projet qui nous tenait tant à cœur, celui d’établir un lien supplémentaire parmi les habitants de notre ville ».

L’équipe de rédaction, composé de Jean Depors, H. Le Marois et Bernard Renard, disait : « Nous avons voulu ce bulletin tout entier consacré à notre ville, en son passé, son présent, son avenir… »
Le bulletin devait paraître deux fois par an, comportait 32 pages, avec des articles variés : adresses utiles, pages d’histoire, reportages sur la ville et projets, sans oublier les publicités. Mais les photos étaient toutes en noir et blanc.
Ce premier numéro présentait en page de couverture un dessin à la plume de Etienne Thierry. Le bulletin voulait être un vrai répertoire de la vie ménéhildienne et à la page « Sociétés sportives », on trouvait : L’Aiglonne, président René Noël ; le Sporting Club, président Louis Kuntz ; l’Étoile cycliste (vélo), président Jean Péridon ; le Tennis club, président Michel Malfait ; le Club hippique, président Jean Lambert ; les Biches d’Argonne, président Louis Vergne ; la Société de boules et la Rossette (pêche) ainsi que le Club de l’Argonne (tir).

Mais la page la plus intéressante était celle qui présentait le tableau des principales industries ménéhildiennes.

Répondre à cet article


-Nombre de fois où cet article a été vu -
- -