Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Un objet, une histoire... oubliée.

lundi 15 juin 2020, par John Jussy


Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **



Un objet, une histoire oubliée et un retour sur un événement dont on a déjà parlé : le baptême de la locomotive « Sainte-Ménehould ».

Il est joli, il est lourd, il a été fabriqué par une fonderie : le blason de la ville, bleu et jaune présente les armes de la cité, le château avec le lion sous la herse et les aigles sur les trois tours. Ne manque que « la couronne de comte », remplacée ici par l’inscription « Sainte-Ménehould ».
Ce blason a longtemps été accroché sur le mur d’une salle de l’hôtel de ville, mais, faute d’explications, il est tombé dans l’anonymat et remisé. Peu de personnes connaissent son origine car c’était il y a 33 ans.
Ce jour-là, le dimanche 24 mai 1987, la fête à la gare était exceptionnelle avec le baptême de la locomotive BB 15041 au nom de Sainte-Ménehould. Le matin, après avoir coupé le ruban et brisé la bouteille de champagne, les officiels se sont rendus, précédés par la musique de l’Aiglonne, à l’hôtel de ville pour le traditionnel vin d’honneur. Après les discours, M. Gourguillon, directeur régional à la SNCF, a remis au maire un exemplaire du blason qui ornait la locomotive.
C’est donc ce blason, fondu en deux exemplaires, un pour la locomotive, un pour la mairie, qui a longtemps orné un mur de la mairie.
Le blason de la mairie est remisé, reste à savoir ce qu’est devenu celui de la BB. La SNCF, contactée, ne nous a toujours pas répondu.

Mme Poignault Robert Gautier M. Gourgouillon

Sources : Bulletin municipal n°25.



En complément de l’article sur les abattoirs de Menou :


Répondre à cet article


-Nombre de fois où cet article a été vu -
- -