Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La page du poète

SOUS LA NEIGE, ARGONNE

lundi 16 janvier 2006, par Christiane Henry-Chazée


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Argonne !
Dans tes vallons résonnent
Aujourd’hui, encore et toujours,
Sous nos pas, les pas des soldats !

Oh neige ! Oh froid !
Oh joie !
Joie des enfants de nos temps,
Rires des enfants insouciants !

Ils rentreront ce soir,
Heureux de leurs jeux
Abandonnant la luge au bois,
Pleurant, la piquette aux doigts.

Ils pleureront,
Mais bien vite se consoleront
Au chaud,
Dans les bras des mamans.

Argonne !
Oh neige, oh froid
Oh malheur et misère des soldats
Ils ont pleuré eux aussi, tout bas,
ils ont rêvé, tapis en contrebas,
De leurs mamans et de leurs bras !

Ils ont rêvé sans honte, de câlins
De soirées aux foyers,
De soupes chaudes, de feux de bois.
Ils s’appelaient Gaston, Marcellin, Honoré ou Claude,
Et ils mouraient, écœurés, sinon résignés, révoltés,
Si jeunes, si seuls, pourquoi ?

Ils s’appelaient aussi,
Hans, Herbert, Hermann, ou Heinrich
Ils étaient là, esprits contraints
Souvent bien plus que par motivations véritables,
Réalisant dans ce néant,
Harassés,
Avant d’eux même fléchir,
Le coeur au bord des yeux, ce que l’on attendait d’eux
Les deux camps maudissant les puissants !

Argonne !
Dans tes vallons résonnent,
Encore et toujours
Sous les rires des enfants,
Leurs rires cristallins
Qui tombent en cascades et s’égrènent
Comme des perles d’un chapelet qui se rompt.

Juste, comme pour se souvenir,
Presque imperceptible dans ces rires,
Le sifflement des balles
Et les plaintes des soldats
Apportées par le vent !

Répondre à cet article

4 Messages

  • SOUS LA NEIGE, ARGONNE 12 septembre 2008 09:39, par Sailly M-Françoise

    Très émouvant, ce poême !
    Quelle douceur ce mélange d’époques pour donner à cette neige toute sa valeur !

    repondre message

  • SOUS LA NEIGE, ARGONNE 1er octobre 2008 20:47

    nous sommes toujours désireux de publier vos poêmes.
    f duboisy responsable de la revue.

    repondre message

    • SOUS LA NEIGE, ARGONNE 28 novembre 2008 16:52

      Monsieur Duboisy, je tombe à l’instant sur votre message, tout à fait par hazard, je suis très heureuse de votre proposition et je vous fais parvenir ce poème d’actualité si vous voulez le faire paraître ? Je rentre dimanche en clinique pour une opération du rein mais des que je me retape je vous enverrai un petit échantillon de mes nouveaux poèmes. Trés cordialement. Madame Henry- Chazée Christiane.

      Ne parlons pas revanche !

      Ne parlons pas revanche,
      Amour lui va si bien !

      Ce matin,
      Je pense à toi
      Martin !

      Je pense à tous les Noirs,
      Aux injustices,
      Aux humiliations, aux souffrances
      Que tu évoquais si bien.

      Le peuple américain
      Pleure, rit, danse !
      L’univers le soutient !

      Je pense à toi
      Martin !
      Ne parlons pas revanche,
      Amour lui va si bien !

      Il est l’espoir de tous !
      Cet amour
      Fuse de ses pupilles,
      Effleure tout en douceur
      Le contour de ses lèvres,

      Surgit d’une bouche
      Aux dents solides
      Et d’un sourire franc.

      Pleure, Pleure de joie
      Martin !
      Rien ne fut vain !

      Pleure,
      Pleure d’émotion
      Peuple américain !
      L’humanité fait un grand pas.
      Un immense bond en avant !

      Ne parlons pas revanche,
      Amour nous va si bien !

      Henry-Chazée Christiane. Poétesse Châlonnaise.
      (Sélectionnée : Anthologies « flammes-Vives. » (Quatre fois) - « La maison des Poètes » - Ass Internationale « Des Belles-lettres » - Parution dans plusieurs revues Littéraires – Bibliothèque « Georges Pompidou. »

      repondre message

      • SOUS LA NEIGE, ARGONNE 7 juin 2009 15:28, par Henry-Chazée Christiane

        Monsieur Duboisy, Bonjour.

        Je viens d’être nomée lauréate de l’Académie Internationale des Arts avec médaille d’or et diplôme.Lauréate de l’Association « Les Belles-Lettres’ avec diplôme et médaille, cette année ! Le premier prix étant la coupe ! Peut-être l’année prochaine ? Et puis je suis entrée pour la cinquième fois en anthologie »Flammes-Vives". Je ne peux faire paraître les poèmes pour l’instant.
        Trés cordialement. Madame Henry.

        repondre message

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould