Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La rubrique de Jeannine Cappy

Villers en Argonne : Le verger conservatoire à l’heure japonaise

mardi 9 septembre 2008, par Jeannine Cappy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF



Eté 1997..
Une rémoise, Gilde Olivier, cherche à joindre une des association participant à la « foire aux pommes ». Son appel aboutit chez moi, la « madame pommes » de Marne Nature Environnement.
Sa demande me stupéfie : L’association accepterait-elle d’accueillir, le temps d’une matinée, un groupe d’une cinquantaine de Japonais en visite dans la Marne et de leur faire visiter le verger conservatoire ?
Bigre, notre modeste verger aurait donc une renommée internationale ? C’est une blague ou quoi ?
Non, ce n’est pas une blague. Explications : En tant que présidente de l’association « Connaissance du Japon », Gilde Olivier organise, à l’occasion de l’année du Japon en France, la venue, au début du mois de septembre, d’un groupe d’une cinquantaine de petits agriculteurs et maraî chers de la province de Nara [1], intéressés par nos méthodes de culture autant que par la foire exposition de Châlons qui se tient à cette période.
C’est en se rappelant les « foires aux pommes » de Vilers en Argonne qu’elle souhaite ajouter la visite de nos vergers argonnais au programme prévu. En effet, à Nara, s’ il y a de superbes cerisiers, il n’y a pas de pommiers. Le climat subtropical de la région ne leur convient pas. Les pommes consommées là-bas, d’une qualité très moyenne, sont importées d’Australie.
La surprise passée, cette visite inattendue est somme toute séduisante. Le président de Marne Nature Environnement, Michel Olivier [2], et le maire du village, Raymond Gérardot, décident de tenter l’aventure. Le rendez-vous est fixé au 2 septembre, le matin vers 9H, devant la mairie de Sainte Ménehould. Les visiteurs doivent arriver en car.
Un programme est mis au point par les bénévoles locaux : visite de vergers animée par nos techniciens maison, présentation du verger conservatoire et pour finir, dégustation à la salle des fêtes de Villers, mise gracieusement à disposition par la mairie.
Le beau temps a été prié d’être de la partie !
Arrive enfin la date fatidique...
Après l’ orage de la veille, le temps s’est fort heureusement remis au beau. Ayant reçu la mission de jouer le « guide touristique » entre Sainte Ménehould et Villers, je suis un peu angoissée !
Le car est à l’heure. Tout le monde descend pour admirer et photographier l’hôtel de ville, la place, le monument aux morts... Je fais la connaissance de Gilde Olivier et des deux interprètes, Eiko Matsukura professeur de franç ais à Nara et Takashi Yokohama, professeur de Japonais à Reims.
La pause terminée, le car prend la direction de Villers, via Verrières. Pendant ce court trajet, après les civilités d’usage, je présente rapidement l’Argonne, faisant admirer au passage les vergers qui longent la route.
Nous sommes attendus au pied du « Gros Chêne », à l’entrée du village, par le président de Marne Nature Environnement, les spécialistes « vergers »de l’association et le maire Raymond Gérardot, qui accueille nos hôtes du jour et leur souhaite la bienvenue.
Devant la remarque admirative de l’un d’eux, « Chez nous, un tel arbre serait vénéré » il fait l’historique de ce superbe chêne.
On fait connaissance. Ces gens sont très simples et le courant passe tout de suite malgré les difficultés de communication. Nous apprenons ainsi que leurs exploitations sont de très petite taille, un peu comme un grand jardin chez nous.
Ils nous ont apporté des présents : boites joliment ornées, baguettes décorées, friandises au goût surprenant...

Notes

[1Nara : Première capitale impériale du Japon, ville superbe qui s’enorgueillit de nombreux temples, sanctuaires, musées, parcs de toutes tailles. Plusieurs de ces biens sont inscrits au patrimoine de l’humanité.

[2Malgré la similitude des patronymes, aucune parenté avec Gilde Olivier.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould