Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editorial

VALMY – 20 SEPTEMBRE 2005

mardi 25 octobre 2005, par Patrick Desingly


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Le quatrième moulin vient d’être inauguré. Le défi de la tempête a été relevé. Les ministres, les parlementaires, la classe politique régionale, les élus locaux présents sur le site sont retournés à leurs préoccupations.

Les « enfants de la République » sont repartis pleins de souvenirs. La fête est finie. Ce fut sans conteste une belle réussite. La météo, pour sa part, a donné un sérieux coup de main.

La commune de Valmy a retrouvé son calme. Les Valmyciens, les républicains, les curieux commentent, chacun à leur manière, cet événement.
Au pied du moulin reconstruit, la mémoire ne contemple plus l’histoire. Désormais, elle invite à la faire et à la comprendre.
Une chose est sûre :
Le petit journal « Sainte-Ménehould et ses Voisins d’Argonne », sur une idée de F. Duboisy, avec la collaboration de M. Bourg-Broc, député, de Mme Parmentier, de M. Chossenot, M. Delaître, M. Bruggeman, ont renseigné le touriste, éclairé le passionné, suscité la connaissance avec l’édition du numéro spécial « Le moulin de Valmy, son histoire, sa reconstruction ». La vente de cet ouvrage a connu un franc succès. Ce fut presque un produit attendu.

Au cours de cette journée, de brillants conférenciers et deux anciens ministres ont tenu en haleine l’auditoire sur les tenants et les aboutissants de cette bataille. On a beaucoup parlé de révolution et de Valmy. Ce mot est lourd d’humanité.

Que retenir de tout cela ?

Que la vérité est une ligne droite. Que notre regard sur l’événement ne sait plus forcément observer comment toutes les choses sont liées. Que l’histoire est souvent contradictoire, qu’elle change avec nous. Que sans Valmy, la République n’aurait certainement pas pu voir le jour.
Oui, sans doute, cette inauguration aura une utilité, mais à condition qu’elle produise du sens, de la réflexion. Qu’elle fasse vivre le passé au présent en privilégiant les leçons universelles plutôt qu’individuelles ou communautaires.
Valmy est devenu, par un faisceau de circonstances, un carrefour de l’histoire.
Valmy, butte où Kellermann a crié « Vive la Nation » devient un partage d’émotions et demain un lieu de projets touristiques qui aidera à faire vivre la région.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould