Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Le Fau de Valmy

samedi 6 décembre 2008, par François Stupp


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------Sa visite est une des curiosités décrite dans la brochure « Découverte de l’Argonne II ». Celle-là est de taille. A chacun de procéder à son repérage. Il est de plus fléché désormais en Forêt dite de Valmy, forêt qui abrite la chasse portant son nom.
---------C’est un hêtre, fagus silvatica, mais doté d’un port « tortillard et pleureur ». Le tronc est le résultat de segments en lignes brisées et noueuses à certains endroits. Les rameaux le recouvrent en un véritable parasol, particulièrement fourni en période chaude.
---------Son âge : les botanistes qualifiés lui prêtent plusieurs centaines d’années. On pourra noter que la dernière tempête l’a miraculeusement épargné, émergeant juste après son passage autour d’un amas d’arbres brisés tout autour.
---------Les hypothèses sur sa naissance attribuent sa mise en place par des religieux et sa provenance comme un représentant des sujets nombreux en forêt de Verzy.
---------En ce qui concerne sa déformation actuelle par rapport au port rectiligne du hêtre, les hypothèses les plus variées ont été émises : nature du sol, traduction dans la forme d’une mutation éventuelle, ou mieux encore, action d’un virus.
---------On relève aussi que le châtaignier, mais aussi le chêne peuvent fournir ce type de variante exceptionnelle de l’espèce.
---------Reste à souhaiter que les promeneurs sauront respecter ce que la tempête n’a pas détruit, qu’il n’est pas utile, malgré les facilités que l’escalade présente, d’en gravir le tronc par une grimpette trop aisée ou de se suspendre à ses branches.
---------On retiendra avec regret qu’un autre exemplaire proche de Givry-en-Argonne n’est plus aujourd’hui. Son état de dégradation a sans doute conduit son propriétaire à le débiter. La souche en est encore visible, seul témoin du passé.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould