Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La page du sourire

PERPLEXITE

mercredi 13 octobre 2004


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Connaissez-vous l’histoire de ce jeune Anglais qui visitait la France à bicyclette, dans les années 1950 ? Il allait de surprise en surprise, surtout dans le domaine gastronomique, découvrant avec ravissement le bon vin, le camembert et la baguette, plus réservé devant une assiettée de girolles (… sortirai-je vivant de cette expérience ?…), mais résolument indigné quand on lui proposait une douzaine d’escargots ou des cuisses de grenouille (… Ah, ces Froggies !!!…)

Arrivé à Sainte-Ménehould (…avec un seul accent et sur le premier e !), il s’arrêta sur la place de l’Hôtel de Ville pour prendre quelques photos et se reposer un peu. Au moment de repartir, il s’aperçut alors que l’un des pneus de sa machine était à plat et, comme il avait perdu sa pompe, il lui fallut bien chercher à se dépanner.

Apercevant, à l’entrée de la rue Drouet, juste à côté de la Gendarmerie, une enseigne « Pompes Funèbres », il pensa avoir trouvé la solution à son problème et se dirigea vers le magasin, où il entra.

« - Bonjour, Madame, est-ce que vous pourriez me vendre une pompe ? »

« - Mais Monsieur, je n’ai pas de pompes, je ne vends que des bières ! »

« - ça ne fait rien, comme j’ai aussi très soif, voulez-vous me servir un demi ? »

« - Désolée, mais je n’en ai pas non plus. Pour cela, il vous faut aller là-bas, à l’autre bout de la place, au Cheval Rouge. »

Ce que fit notre Anglais qui put se rafraîchir et eut l’heureuse surprise, en sortant de trouver juste en face, chez Depors, la pompe dont il avait besoin.

Quelques jours après, sa famille recevait, en Angleterre, une carte postale sur laquelle figurait le texte suivant : « Curieux pays que celui-là. Les magasins portent une enseigne « pompe » , n’en vendent pas, déclarent avoir de la bière mais n’en servent pas et vous envoient pour vous rafraîchir dans un pub [1] dont l’enseigne prétend qu’il existe des chevaux de couleur rouge. Bizarre, n’est-il pas ? »

Notes

[1Café, en Angleterre.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould