Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Ménéhildien d’hier

Henri HECQUET : Un ménéhildien méritant.

samedi 15 juillet 2006, par Roger Berdold


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Né le 12 août 1863 à Cernay en Dormois, Paul Albert dit Henri HECQUET, n’était autre que le père de Rolland HECQUET, assureur AGF 14 rue des Prés, ancien adjoint au maire et Ordonnateur à l’hôpital hospice durant de nombreuses années. Son petit-fils était Pierre HECQUET, un des piliers du jumelage Ste Ménehould-Bruchsal.
Henri HECQUET, tout en assumant la Direction de la Pastillerie GERAUDEL, était devenu un collaborateur dévoué des œuvres de son patron, Arthur Géraudel puis de son fils Albert.
C’est par le Courrier Français du 18 février 1909, sous la plume de Jules ROQUES, que nous apprenons que le ruban violet (palmes académiques) vient d’être attribué à Henri Hecquet. « Monsieur Hecquet fut pendant plus de vingt ans le collaborateur dévoué de Mr Arthur Géraudel dans toutes les œuvres de prévoyance et de mutualité que celui-ci avaient fondées ou patronnées. Lorsque, continuant les traditions de son père, Mr Albert Géraudel reprit l’administration de ces œuvres, il trouva dans Mr Hecquet le même dévouement inlassable. Il se l’attacha comme secrétaire particulier et usa de toute son activité et de tout son zèle pour donner à ces œuvres une impulsion nouvelle, particulièrement à l’Association Républicaine du Canton de Ste Ménéhould quand il en fut nommé Président. »

Pour fêter l’événement, un dîner fut offert à l’ensemble du personnel de la pastillerie le 8 mai 1909 et le menu n’était pas vraiment un repas de cantine : Potage – bouchées à la Reine – saumon sauce Colbert – filet de daim sauce chasseur – choux fleurs sauce mousseline – gigot d’agneau – galantine truffée – salade – savarin ananas – desserts assortis – café – liqueurs . Vins : rouge et blanc – Saint-Emilion – Champagne.

Lors de ce repas, le poète Henri Galloy prononça un toast en vers :

"Certes Monsieur Hecquet on devait bien ce grade
au collaborateur dévoué, courageux
et d’une rare intelligence que vous fûtes
pour Mr Géraudel, qui, secondé par vous
fonda non sans efforts et non sans âpres luttes
une fortune utile et profitable à tous.
De cet homme au grand cœur la généreuse idée
Mutualiste vous avait pour confident
Et la distinction qui vous est accordée
Le rend, soyez en sûr, orgueilleux et content.
Elevé dans l’usine et la voulant prospère
Jamais votre labeur ne sut se marchander
Et si votre honneur, ce dévouement au père
C’est à l’honneur du fils d’avoir su le garder !
Or, Cher Monsieur Hecquet, après l’intelligence
Le travail manuel a droit en vérité,
D’être glorifié quand la persévérance
S’allie pendant trente ans à la fidélité
."


Une autre récompense fut attribuée à Monsieur Hecquet en 1911, à l’exposition internationale de l’industrie à TURIN : une médaille d’argent au titre de collaborateur de la maison Géraudel.
C’est le 23 juillet 1945 que Mr Hecquet est décédé à son domicile, 45 rue Chanzy.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould