Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

LE DIABLE, TUEUR D’HALLOWEEN

samedi 19 juillet 2003, par Jeannine Cappy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Les histoires d’aujourd’hui forment les légendes de demain. Les élèves de l’école primaire de Vienne-le-Château rédigent régulièrement leur journal « Mots de Mômes ». On y trouve toutes les informations concernant la vie scolaire et aussi des fictions. Le jeune Jeff BIETRIX raconte ainsi la rencontre, réelle ou imaginée, qu’il a faite avec le diable,
un soir d’halloween. Ce texte pourrait devenir, au fils des ans, la base d’un conte argonnais qui fera frémir les enfants du XXIème siècle.

Une nuit d’Halloween, je défilais dans Vienne quand soudain un homme grand et maigre parut. Il était habillé comme un diable et il me barrait le chemin. A ce moment là, j’ai compris que ce n’était pas un homme, mais un diable.

Le démon voulait me tuer ; donc, je décidais de m’enfuir. Le diable m’avait poursuivi jusqu’à la Harazée. A ce moment là, j’ai appelé le prêtre de l’église. Celui-ci décida de prendre un pieu et de lui enfoncer dans le cœur. Mais le malfaisant était malin : avec sa fourche, il transforma le prêtre en statue.

Heureusement, le religieux m’avait lancé le pieu pour que je tue le diable. Au moment où le diable voulait me transformer, je lui ai planté le pieu dans le cœur. Finalement, le malfaisant est mort et je suis le garçon le plus courageux du village.

Quant au diable, on l’a enterré en enfer.

Jeff BIETRIX

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould