Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Pierre Dac et le Pied de porc.

lundi 23 février 2009, par Anonyme


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------Pour les plus jeunes, peut-être est-il utile de rappeler qui était Pierre Dac (1893-1975). Cet humoriste-comédien est natif de Châlons sur Marne, ville qui lui a dédié une de ses rues. Il obtiendra ses lettres de noblesse en devenant l’humoriste attitré de Radio Londres à partir de 1943. Après guerre, il formera un duo inénarrable avec Francis Blanche, dont le sketch « Sar Rabinandranath Duval » et le feuilleton radiophonique « Signé Furax » connurent un succès considérable.
---------Avant la guerre, en 1936, il avait lancé le mouvement des loufoques, où l’humour noir côtoie toujours l’absurde et dont l’organe officiel était « L’os à moelle », revue à la parution irrégulière. Dans le numéro 66, du vendredi 11 août, il s’intéressa à « nos » fameux pieds de porc dans un texte délirant qu’un de nos abonnés a redécouvert (lecteurs sérieux, s’abstenir).

Causerie scientifique.
Le pied de cochon dans la médecine.


---------Conférence prononcée à l’occasion de la réunion pour le cinquantenaire de
---------l’Association des C.C.M.C. ( Charcutiers du coin et musiciens en chambre )

Mesdames et Messieurs,

Ancien major de ma promotion à l’école des triporteurs au long-cours et moi-même inventeur du passe-poil phosphorescent pour monter la garde, je n’ai donc aucune
raison de rougir aujourd’hui en vous parlant du pied de porc.
Grâce aux admirables travaux de mes confrères, le pied de porc vient d’ être, non pas découvert, mais réhabilité. En effet, la découverte du pied de porc ne remonte pas à la dernière averse, et Suétone, dans une page admirablement enlevée, prétend que le pied de porc constituait la principale nourriture des archers du roi pendant
les guerres puniques.
Le grand intérêt des recherches de mes confères réside dans l’application du pied de porc en médecine. Et les médecins vont bientôt s’apercevoir que son pouvoir est
magnétique, mutuel, social, digestif, et en un mot : général.
C’est certainement l’invention du pied de porc en médecine qui se rapproche le plus.
de celle du radium.
Il a, à quelques différences près, les mêmes propriétés que le radium, sauf que ce
dernier n’est pas pané.
Chose curieuse, la chapelure alourdirait le radium, tandis qu’elle allège le pied de porc. Comme le métal découvert par M. et Me. Curie, le pied de porc donne des radiations qui agissent agréablement sur l’estomac à condition qu’il soit arrosé
d’un petit vin blanc, étant bon conducteur de Vouvray.
Pour ma part, et avant qu’il soit longtemps, je crois à la création de pieds de porc bars, car il est incontestable que le pied de porc contient des vitamines.
Il constitue un régime très actif et très agréable si on le prend en jus dans un verre
bien glacé.
---------A son sujet, une controverse très violente s’est élevée entre nos savants et le professeur Hollsproom du New-Jersey, ce dernier prétendant que le pied de porc
provoquait de violentes crises de rhume des foins.
Mais on s’est aperçu que c’était dû à ce que le professeur Hollsproom faisait respirer les pieds de porc à ses clients, et évidemment, la chapelure en pénétrant dans les narines, occasionnait des crises d’éternuement hilarant (forme la plus aiguë de
l’éternuement qui rend impossible toute conversation sérieuse.)
---------Je terminerai, Mesdames et Messieurs, en insistant sur le caractère doux du pied qui n’a jamais marché sur celui des autres, pour employer le style de Michelet à la
page 24.
Il faut, pour s’en convaincre se promener dans les forêts de Sainte Ménehould, où
le pied foisonne et se laisse facilement capturer.
Il n’y a qu’à lui présenter un peu de chapelure, et il s’y roule, immédiatement
avec beaucoup de contentement.
(Vifs applaudissements.)

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould