Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

LES TRESORS DE L’HOTEL DE VILLE DE SAINTE-MENEHOULD

Le portrait de KELLERMANN

mardi 19 mars 2002, par Michel Clausse


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------L’hôtel de ville renferme plusieurs tableaux qui, sans être des chef-d’œuvres, ne sont pas moins intéressants. Aujourd’hui, intéressons-nous au grand portrait qui est accroché dans la salle du conseil municipal. Comme tous les autres tableaux de la mairie, il mériterait une restauration et aussi sortir de l’indifférence qui semble l’entourer.


Quelques renseignements à propos de ce tableau


---------Lors de la bataille de Valmy, les frères émigrés de Louis XVI, le Comte de Provence (futur Louis XVIII) et le Comte d’Artois (futur Charles X) avaient séjourné près du lieu de la bataille.
---------Voici des renseignements concernant la famille KELLERMANN :
---------- François Christophe KELLERMANN (vainqueur à Valmy), Lieutenant Général en 1792, avait accepté de Napoléon 1er les titres de Sénateur, de Maréchal de France, de Duc de Valmy, avec le don du magnifique domaine de Johannisberg [1]. En 1814, il se rallia aux Bourbons, la pairie fut sa récompense ; il siégea sur les bancs du parti libéral (Chambre de Pairs) et mourut à Paris en 1820.
---------- Son fils, François Etienne, Duc de Valmy, Général français né à Metz en 1770, mort à Paris en 1835, avait été nommé Général par BONAPARTE et, le lendemain de la victoire de Marengo, il fut nommé Général de division. Il se signala par sa bravoure dans les batailles d’Austerlitz, Lutzen, Bautzen, Bar-sur-Aube. Le 16 juin 1815, aux Quatre-Bras, il enfonça les lignes anglaises à la tête de ses cuirassiers et fut grièvement blessé le surlendemain à Waterloo. Tenu à l’écart sous la seconde Restauration, il adhéra avec enthousiasme au gouvernement de juillet (Louis-Philippe).
---------- Son fils : François Christophe Edmond, Duc de Valmy – 1802-1868, d’abord rallié à Louis-Philippe, démissionna et après 1833 fonda un journal légitimiste « La quotidienne ». Il alla à Londres porter, en 1843, ses hommages au Comte de Chambord (petit-fils de Charles X) ; il était alors élu député de Toulouse et un vote de la Chambre l’obligea à démissionner à la suie de ce voyage à Londres. Il fut réélu député mais abandonna la politique en 1846.
---------On voit que les attitudes politiques du père, du fils et du petit-fils sont différentes.

Notes

[1Le magnifique domaine de Johannisberg (près de Rüdesheim et de la trouée du Rhin) vignoble très célèbre, repris à KELLERMANN, fut offert en 1816 au Prince de METTERNICH, Chancelier d’Autriche (d’origine rhénane, car il était né à Coblence). Ce domaine appartient encore de nos jours aux descendants de METTERNICH.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould