Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

LES ELECTIONS LEGISLATIVES DU 9 JUIN 2002

lundi 28 octobre 2002, par François Duboisy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------L’ancrage à droite de Sainte-Ménehould et de sa région est confirmé par ce scrutin qui voit le candidat de droite, élu au premier tour dans la circonscription, approcher un score de 55% dans le canton. Bruno BOURG BROC profite de sa notoriété, de sa présence jamais démentie sur le terrain mais le niveau atteint atteste bien de la progression de la droite.
---------Pour son principal challenger, Gérard BERTHIOT, comme pour le parti socialiste sur toute la France, c’est la déconvenue. Les plus anciens se souviennent qu’en 1981, la circonscription s’était donné un député socialiste ! Si le reflux du P.S. explique pour l’essentiel le maigre score de son candidat, il semble aussi certain que sa campagne très discrète en Argonne n’a pas contribué à attirer des voix sur son nom.
---------Quant au front national, son candidat, que personne ne connaît, obtient un score important qui confirme un socle solide de voix d’extrême droite, particulièrement dans certains villages proches de Sainte-Ménehould.
---------Pour le parti communiste, c’est la descente aux enfers et peut-être le début d’un effacement sur le plan local. Pourtant, il pensait présenter un candidat expérimenté fort crédible. Rien n’y fait.
---------Les autres candidats, que l’on peut qualifier de diversion, n’atteignent pas deux pour cent.
---------Un mot, peut-être, sur la candidate locale Isabelle LOREAUX, qui a fait une campagne active et précoce, labourant le terrain avec opiniâtreté, affichant son portrait à profusion. L’échec est d’autant plus cuisant. Une profession peu populaire et un programme maximaliste peuvent expliquer cet échec.
---------Quant aux deux autres locaux suppléants, ils connaissent le sort de leur candidat. Voilà donc Bertrand COUROT, Maire de Sainte-Ménehould, député suppléant, après avoir mené campagne avec assiduité et Jean-Claude CHAUFFERT, suppléant de Gérard BERTHIOT, lui aussi fort discret, dans l’attente de meilleurs jours.

 
Circonscription
Canton de Sainte-Ménehould
Sainte-Ménehould
Exprimés
59,87%
61,99%
59,48%
Bruno BOURG BROC (U.M.P.)
50,72%
54,98%
51,52%
Gérard BERTHIOT (P.S. P.R.G.)
22,56%
21,24%
25,54%
Jacky RENARD (F.N.)
11,85%
11,22%
10,19%
Bernard BARBEROUSSE (P.C.F.)
5,60%
2,78%
3,30%
Isabelle LOREAUX (M.P.F.)
1,80%
4,38%
4,85%
Yves LEGENTIL (M.N.R.)
1,54%
0,98%
0,75%
Philippe CHAILAN (S.E.G.A.)
1,45%
0,84%
0,75%
Yvon KAREL (L.C.R.)
1,10%
0,55%
0,60%
Sandra MUSSLER (L.O.)
1,10%
1,34%
1,20%
Nelly BARNAUD (P.R.)
1,07%
0,67%
0,55%
Stéphane HUMBERT (G.E.)
0,92%
0,53%
0,60%
Michel HERVAULT (S.E.)
0,28%
0,50%
0,15%



La politique dans notre revue !


Manifestation des fruits qui n’ont pas encore l’honneur de figurer dans la rubrique de Jeannine CAPPY

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould