Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

« MEMOIRES DU FRONT 1914/1918 »

mardi 21 janvier 2003, par Luc Delemotte


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------Le 15 novembre 2002, la venue de l’historien Pierre MIQUEL s’inscrivait dans le programme « Mémoire du Front 1914-1918 » organisé par l’association des Rencontres Européennes de l’Histoire Mondiale (R.E.H.M.)
---------Sainte-Ménehould faisait partie des quinze villes partenaires, villes qui ont souffert pendant ce conflit, par leurs positions proches du front. Cette faille tragique, qui coupe le Nord-Est de Dunkerque à Strasbourg, passe par l’Argonne où se sont déroulés les terribles combats de 1916.
---------Le but de cette journée était de rappeler à la mémoire collective les évènements au cœur même des terres où tant d’hommes et de femmes ont payé de leur vie pour nos libertés d’aujourd’hui.
---------C’est ainsi qu’en matinée, Monsieur Gérard MOURLET a été honoré par le prix de la mémoire. Ce prix est décerné par l’Office National des Anciens Combattants et l’association des R.E.H.M., à une personne, pour son action en faveur du maintien et de la transmission de la mémoire de la Grande Guerre. C’est Monsieur Bertrand COUROT, maire de Sainte-Ménehould, qui a cité le conservateur du Musée municipal et Président d’honneur-fondateur de notre revue, pour son travail effectué en ce sens.
---------L’après-midi était réservée aux collégiens et lycéens qui ont assisté à la projection du film de Jean-Marc SURCIN : « Les derniers de la Der des Ders », témoignages des rares survivants de ces années tragiques.
---------La soirée réunissait environ deux cents personnes venues, elles aussi, découvrir ce film et assister à la conférence de Pierre MIQUEL sur les causes et le déroulement de la première guerre mondiale en France. La conférence était précédée d’une séance de dédicaces. Le public pouvait même voir, ou revoir, l’exposition « Monuments aux Morts en Argonne » réalisée par les élèves ménéhildiens des classes patrimoine.
---------Les organisateurs ont atteint leur but : répondre au besoin de mémoire de la jeunesse et faire rempart contre l’oubli.


Pierre MIQUEL en pleine dédicace.



Des « Poilus » plus vrais que nature.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould