Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

EDITORIAL

« Il faut reconstruire le moulin de Valmy »

samedi 29 septembre 2001, par François Duboisy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------Le 26 décembre 1999, la tempête déferle sur l’Argonne. Le Moulin de Valmy n’y résiste pas. Il n’est plus qu’un douloureux amas de poutres et de planches, lui qui venait de retrouver une seconde jeunesse grâce à d’importants travaux de rénovation menés par la commune.
---------Plus qu’un monument historique, ce moulin est un symbole. Même si la bataille en elle-même peut nourrir des analyses divergentes et des interrogations, la place qu’elle a prise dans l’imaginaire national en fait un fondement de la République, de la Nation et de ses valeurs identitaires. Laisser le moulin à terre, c’est abandonner un peu de notre France.
---------On ne peut que féliciter Bruno BOURG-BROC, député de la Marne, pour sa réaction rapide, efficace, consensuelle. Son cri d’alarme pour reconstruire le moulin fut entendu par des historiens de renom, des hommes politiques de tout bord, des personnalités et surtout de simples citoyens dont je suis, qui versèrent leur obole à l’association qu’il a créée et dont le titre définit bien l’objet : « Association pour la reconstruction du Moulin de Valmy ». Voilà une affaire bien menée. En additionnant les dons, la coquette somme versée par le Ministre de l’Intérieur Jean-Pierre CHEVENEMENT, avant sa démission, et les indemnités dues par l’assurance, le financement est largement assuré. Il suffisait donc de se mettre au travail. On prévoyait même l’inauguration pour septembre 2001.
---------Un vrai conte de fées. Et oui, ce n’était qu’un conte de fées, car il est tellement tentant de faire compliqué lorsqu’il est trop facile de faire simple. Et peu à peu, malgré le vent qui souffle constamment sur la butte, on a vu un épais brouillard envelopper le projet. Qu’on en juge !
---------L’association a abandonné son autonomie pour se fondre dans un projet global Valmy, projet qui semble bien parti pour rester à quai pendant de nombreuses années. Les embûches se multiplient, les revirements se succèdent. Quel en sera l’objectif : assurer la pérennité du site républicain ou promouvoir « un parc d’attraction touristique payant » ? On a opté pour l’option commerciale. Il faudra de plus surmonter l’annulation pour vice de forme, obtenir les subventions européennes, tenir les délais, recevoir l’aval de l’architecte des bâtiments de France, subir le contrôle de légalité des différentes conventions, etc...
---------Le projet du commercial Valmy ne rencontre pas un soutien unanime. Il a ses détracteurs : certains déplorent sa démesure, d’autres haussent les épaules en apprenant que le dispositif visuel sera en plein air (il pleut et il vente, là-haut, sur la colline !) d’autres encore redoutent l’aspect mercantile. Mais on trouve aussi des supporters qui applaudissent un projet d’envergure, qui serait l’axe d’une solide animation touristique ancrée sur le socle de notre histoire locale. Ces débats ne nous concernent pas. Ils sont en quelque sorte hors sujet. Car il est indispensable, sain et moral de dissocier la reconstruction du moulin de tout autre projet. Cette opération simple, déjà financée, peut être menée à bien rapidement. Un engagement a été pris. Il doit être tenu. Sinon, les souscripteurs seraient en droit de se sentir frustrés, pour ne pas dire plus.
---------Il appartient au nouveau maire de Valmy, de prendre la suite de ses prédécesseurs qui ont su édifier puis préserver ce monument. Il appartient à Bruno BOURG-BROC de permettre à l’association qu’il préside de mener à bien sa mission.
---------Les souscripteurs et tous ceux qui souhaitent revoir la silhouette du moulin, signal fort de la République, ne sauraient attendre plus longtemps.

Comme à l’accoutumée, ce texte n’engage que son auteur et non l’association.


°
° °


---------Dans une lettre envoyée aux donateurs et reçue fin juillet, le Président de l’association écrit :

---------« Depuis maintenant plus d’un an, nous nous efforçons de recueillir des fonds afin de reconstruire au plus vite ce symbole de la République. Nous sommes parvenus à réunir 1.245.000 Francs pour 1024 donateurs et nous avons dépensé 13.256 Francs, soit 1,1% des sommes reçues.
---------Parallèlement à cette action, avec l’ensemble des partenaires concernés par ce dossier, l’Etat, la Région, le Département, le SIVOM de l’Argonne champenoise, la Communauté de Communes de Sainte-Ménehould et la Mairie de Valmy, nous avons participé aux discussions relatives à la reconstruction du Moulin et à la valorisation de son espace touristique.
---------Par souci de saine gestion des finances publiques, ces deux opérations (reconstruction du Moulin et valorisation du site) seront menées conjointement sans pour autant que l’argent collecté par notre association ne serve à autre chose qu’à la reconstruction du Moulin. »
B. BOURG BROC


Deux conceptions antagonistes qui n’ont pas fini de s’affronter.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould