Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Vivre ensemble à Menou en 1785.

mardi 22 septembre 2009


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


          Nôtre ami Jean-Pierre Vuillaume s’est vu offrir un document original rare et très intéressant qui codifie la vie de la cité à la veille de la Révolution.
          Les officiers du bailliage de Sainte-Ménehould avaient rédigé un règlement fort complet qui voulait à la fois maintenir la bienséance dans la cité et aussi encadrer toutes les activités pour les préserver des tentations de « dérapage » sans oublier de fixer les taxes.
          Tout au long des 42 pages du texte, on voit surgir les multiples métiers d’alors avec leur hiérarchie, leurs coutumes, leur vocabulaire et en filigrane les tentations et excès qui les guettent. Ainsi est dressé un tableau riche et coloré de Sainte-Ménehould au rythme des saisons où se mêlent commerçants, artisans et paysans. Nous le publierons sur plusieurs numéros. Nous avons photocopié l’original qui reste ainsi « dans son jus ». Le français de 1785 étant proche du notre, la lecture en sera aisée pour peu que l’on sache que s s’écrit f sauf s’il est marque du pluriel.
          Aujourd’hui on vous parle de décence dans l’église. Dans le prochain numéro nous vous dirons comment on devait observer les dimanches et fêtes.
          Pour terminer, vous constaterez que l’administration royale n’était pas plus pressée que la nôtre. L’ordonnance prise localement le 20 juillet 1785 n’a été rendue exécutoire par le Parlement que le 3 décembre 1788.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould