Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

PERSONNAGE CELEBRE

Alfred CHEMERY

samedi 19 mai 2001


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------Madame DOLIZY nous a prêté le dictionnaire biographique de la Marne paru au début du vingtième siècle. Une lecture minutieuse de ce livre de neuf cents pages permet de débusquer une quarantaine de personnalités ménéhildiennes, certaines fort connues (Geraudel, Margaine), d’autres un peu oubliées. Nous vous proposons de les découvrir ou redécouvrir ensemble au fils de nos parutions. Aujourd’hui, ...

Alfred CHEMERY


Né le 19 janvier 1839, de Paul François CHEMERY et de Rosine COLLET,
décédé le 2 octobre 1900.


---------Son père, membre de la société des agriculteurs de France, exploitait le domaine d’Hution, ancienne ferme de l’abbaye de Moiremont, qui avait été achetée lors de la vente des biens nationaux par son aïeul Casimir CHEMERY. Il fut inspecteur des Fermes du canton sous le second empire. Il était Chevalier de la Légion d’Honneur. Il eut cinq enfants : trois filles et deux fils, dont Alfred, qui fut son successeur à Hution.
---------Alfred ne brilla pas autant que son père ; mais comme lui, il fut Maire de Moiremont (le père le fut vingt quatre ans, de 1852 à 1878). Son exploitation agricole fut couverte de lauriers (il fut plus de quarante fois lauréat de concours). Il fut élu Vice-Président du Comice de Sainte-Ménehould, membre du conseil d’arrondissement et décoré du Mérite Agricole.
---------Alfred épousa, en 1968, Angéline ANTOINE, fille d’un riche cultivateur de Dommartin-sous-Hans. Il eut trois enfants. Les deux filles firent de « beaux mariages ». Elvina s’unit à Monsieur DELAGLOYE, industriel à Saint Hilaire-le-Petit, Lucie avec le Docteur CASSIN de Sommepy. Quant au fils, Albert, cultivateur comme ses ancêtres, il exploita l’importante ferme de la « Hocarderie » écart de Sainte-Ménehould, qu’il transmit à ses descendants.
---------A l’enterrement d’Alfred CHEMERY, on ne compta pas moins de cinq discours prononcés par le député de l’arrondissement (P. BERTRAND), le Sous-Préfet de Sainte-Ménehould (M. FIAUX), le conseiller d’arrondissement (M. BESION), un conseiller municipal (A. HERAULT) et le Président du Comice agricole. Laissons la parole au conseiller municipal :
---------« ... Avec un patrimoine plutôt modeste et une instruction ordinaire, il a pu acquérir ce qu’à la campagne on appelle une fortune et, de plus, il est arrivé à occuper une situation distinguée dans l’arrondissement. Il ne cachait pas son secret : »Avant tout il faut travailler !" et il ajoutait la pratique au précepte.
---------Alfred CHEMERY était bien représentatif de l’élite paysanne de l’époque. Et ses descendants, que certains parmi nous ont bien connu, ont prolongé son action.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould