Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

QUELQUES CHENES REMARQUABLES EN ARGONNE

jeudi 27 décembre 2001, par Raymond Gérardot


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


(suite du n°13 dont les photos étaient dues au talent de Claude CAPPY, à l’exception de la photographie de couverture prêtée par l’Office de Tourisme)
Texte de R. GERARDOT



---------Le Napoléon :

---------Il est situé en forêt de Sainte-Ménehould.
---------D’accès facile, à une centaine de mètres de la route « des Grands Plains », il se dresse sur une petite butte. C’est un chêne imposant, mais qui a perdu une grosse branche.
---------Il aurait été planté pour célébrer une victoire militaire de Napoléon 1er.
Aujourd’hui, il faudrait le mettre en valeur en coupant les taillis alentours.


Le chêne Napoléon



---------Le Roi de l’Argonne :

---------Loin de tout chemin carrossable, ce chêne est difficile à trouver. On l’atteint en partant de la ferme de Rochamp.
---------Son ample houppier domine les cimes environnantes. Il laisse une impression de puissance. Lui non plus n’est pas mis en valeur.


Le Roi de l’Argonne



---------Le chêne creux :

---------Comme son nom l’indique, ce chêne est creux et ouvert à sa base tel l’âtre d’une cheminée.
---------Il se situe à la Grange-aux-Bois. On le trouve facilement près du parcours santé.
---------Merci NATURE ! La tempête du siècle a épargné tous ces géants. A l’heure où tout le monde parle de tourisme vert, une signalétique menant à ces arbres méconnus pour certains, un traitement de santé et une mise en valeur s’imposent rapidement.


Le chêne creux



Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould