Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

LA GLOIRE DE SAINTE-MENEHOULD

lundi 24 décembre 2001, par A. Sirven


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------En 1865, paraît aux éditions F. COURNOI de Paris, un livre au titre évocateur : « Les crétins de province ». Il est signé Alfred SIRVEN, qui, dans la préface, souligne avec ironie « Paris m’a trop fait aimer la province [1] ».
---------L’auteur consacre ses chapitres à différentes fictions, parmi lesquelles on peut lire « La gloire de Sainte-Ménehould ». Nous vous en communiquons le texte dans son intégralité, en précisant que sont restées vaines toutes les recherches pour trouver la trace d’une Société Mutuelle Scientifique Pyroaérostatique et de ses membres fondateurs TAFFOUILLEAU et BRIMBUCHET-PETIT. L’aérostier-photographe NADAR a bel et bien existé, mais ses correspondants semblent issus de l’imagination fertile d’un écrivain satirique.-----------------------------------------------------L.D.


--------------------------------------------Sainte-Menehould, le 21 août 1863

---------à M. NADAR, ballonnier Boulevard des Capucines à Paris

---------Monsieur et Cher confrère,

---------La Société Mutuelle Scientifique, Pyroaérostatique de Sainte-Ménehould (Marne), dans sa séance solennelle et mensuelle du 20 août 1863, nous a fait l’honneur de nous charger de vous communiquer, en nos qualités de son président et de son secrétaire général, le résultat final de sa délibération qui a eu lieu à la grande unanimité des membres, dans cette même séance.
---------Considérant que vous êtes l’inventeur d’un système de navigation aérienne à mouvement héliçoïde centrifuge, destiné à devenir la conquête des espaces éthérés dans le plus bref délai et voir par là la puissance de l’homme et principalement de notre glorieuse France, se développer sur la nature subjuguée.
---------Considérant qu’il y a, urgence concordante à réunir sous une même bannière les hommes de science et de lumière qui, touchés des vérités intellectuelles et moralisatrices de la science moderne et progressive, par des efforts communs et surhumains, travaillent sans relâche au perfectionnement des idées et des machines :
---------Que parmi ces idées, la plus grande, la plus vaste, la plus bienfaisante est sans contredit celle qui a pour noble but de dompter la mécanique céleste par la mécanique humaine, en ce sens de la direction des ballons dans tous les sens et quand même.
---------Que ce grand problème vous appartient et de droit et de fait, nonobstant opposition.
---------Que, célèbre déjà comme photographe, vous êtes devenu illustre comme ballonnier.
---------Vu l’article 8 des statuts de la Société Mutuelle, Scientifique, Pyroaérostatique de Sainte-Menehould (Marne), Société autorisée par l’autorité supérieure et compétente et dont les statuts sont approuvés.
En conséquence et par délibération unanime, sous la présidence de M. TAFFOUILLEAU aîné, le 20 août 1863.
---------La Société : nomme M. NADAR, surnommé Tournachon, profession de photographe, actuellement ballonnier, président honoraire et perpétuel des pyroaéronautes de Sainte-Ménehould (Marne).
---------Le priant d’accepter cette distinction honorifique pour la gloire de notre ville et du département.---------------Délibéré et approuvé.

Le président, TAFFOUILLEAU AINE
Le secrétaire-général, BRIMBUCHET-PETIT



---------Monsieur BRIMBUCHET-PETIT porta lui-même la missive à Paris. NADAR connaît jusqu’à quel point de naïveté peut aller la bêtise humaine. Il ne s’étonna point. Mais après avoir lu l’étrange missive que nous venons de transcrire pour la grande satisfaction de nos lecteurs ; après avoir parcouru le diplôme sur parchemin, historié de vignettes, qui consacrait son titre de président honoraire et perpétuel de la Société Mutuelle, Scientifique, Pyroaérostatique de Sainte-Ménehould (Marne), il resta stupéfait à l’aspect d’un volumineux paquet merveilleusement calligraphié et portant ce titre en lettres héraldiques :

MEMOIRE CIRCONSTANCIE
sur
LA DIRECTION DES BALLONS
pour servir de guide
A S.M. L’EMPEREUR NAPOLEON III
DANS LA QUESTION
par
BRIMBUCHET-PETIT
HUISSIER A SAINTE-MENEHOULD (Marne)
Membre de plusieurs Sociétés savantes, expert-calligraphe, etc.



Notes

[1Cela ne s’invente pas !

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould