Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

LES PAGES DES POETES

EN APREMONT

vendredi 14 décembre 2001, par Jacques Péricard


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------- Ecoutez ! écoutez ! vous autres …
---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------Trois gars rêvaient, l’œil au créneau.

---------Ah ! rêvait le premier, de mon Julien que faire ?
---------Voilà qu’il est reçu à son certificat.
---------Lui veut étudier pour faire avocat ;
---------J’aimerais mieux le voir maçon comme son père.

---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------- Ecoutez ! écoutez ! vous autres …
---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------Trois gars rêvaient, l’œil au créneau.

---------Cette tante, rêvait le deuxième, fut sage
---------En mourant maintenant et je la pleurerai,
---------Je pourrai m’acheter la grange avec le pré.
---------Quatorze mille francs, c’est un bel héritage.

---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------- Ecoutez ! écoutez ! vous autres …
---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------Trois gars rêvaient, l’œil au créneau.

---------Grand est mon embarras se disait le troisième,
---------Laure a ses grands yeux noirs, Marie a ses écus.
---------Et Marie après tout n’est pas laide non plus …
---------Mais il me semble bien que c’est Laure que j’aime.

---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------- Ecoutez ! écoutez ! vous autres …
---------En Apremont, les pieds dans l’eau,
---------Trois gars rêvaient, l’œil au créneau.

---------Or sans trêve tombaient les obus et sans trêve
---------Ils meurtrissaient le sol, assaissinaient les bois.
---------Mais les gens qui rêvaient n’écoutaient que leur rêve.
---------Et sur leur triple tombe, on ne mit qu’une croix.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould