Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editorial

mercredi 30 juin 2010, par Patrick Desingly


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


          Si malheureusement notre belle région d’Argonne tend à décroître sur le plan démographique, il est un fait incontestable et paradoxal qu’elle comporte en son sein de plus en plus de collectionneurs.
          Le collectionneur est par essence un préservateur, un sauveur de patrimoine ; il aime bien souvent le beau, le rare, le caractère curieux de l’objet. Il accumule, au sens noble du terme, pour apporter et faire partager.
          Souvent animé d’une passion qui remonte à son enfance, ne dit-on pas qu’à 12 ans tout est joué à l’instar du plus grand collectionneur du 19ème siècle, le baron Jean-Claude Davillier qui, enfant déjà, économisait son argent de poche pour s’offrir la culture et l’histoire. N’a-t-il pas, au soir de sa vie, enrichi notre pays par le legs de toutes ses collections au musée du Louvre, au musée de Sèvres et pour ses livres anciens, à la Bibliothèque Nationale ?
          Aujourd’hui, dans notre Argonne, la multiplication des brocantes et des foires aux vieux papiers drainent x fois plus de personnes que les fêtes patronales dans nos villages, même si tous ne sont pas à la recherche de l’objet rare.
          Qui n’a pas trouvé une boîte d’emballage des pastilles « Géraudel » ou une pompe à eau de la maison « La Flotte à Sainte-Ménehould », un mécanisme de comtoise de Prudent Bertelemy est passé sans doute à coté d’une certaine émotion. Qui ne rêve de trouver dans un vieux pot de terre un demi-guénar en argent frappé à Sainte-Ménehould avec les deux points sur les i ?
          Certes, les collections peuvent être hétéroclites, mais elles sont, à mon sens, nécessaires et complémentaires : du livre à la pièce de monnaie jusqu’au vieil outil en bois. Le collectionneur de cartes postales ne nous apporte-t-il pas la preuve de l’évolution de nos villages et la connaissance d’un passé pas très lointain et bien souvent complètement disparu, les granges, les maisons en torchis, les puits, les abreuvoirs, les hôpitaux de guerre, les châteaux, le monde rural et toutes ses activités…
          Sans conteste, cela représente une valeur documentaire inappréciable et inestimable. Aussi, le petit journal de Sainte-Ménehould et ses voisins d’Argonne, soucieux de faire connaître et aimer davantage notre région par son histoire et ses hommes, pour mieux préparer l’avenir, ouvre bien volontiers ses pages à tous les collectionneurs dont la collection a trait à l’histoire locale.
          Du boulet de canon de la bataille de Valmy aux taques de cheminée ou à la faïence du Bois d’Epense, les thèmes sont riches, nombreux, variés.
          Alors, tous à vos plumes !

Le Président de « Sainte-Ménehould et ses voisins d’Argonne ».

<br

Patrick Desingly.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould