Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

LA PAGE DU POETE

SAINTE-MENEHOULD

jeudi 25 juin 1998, par Jean-Louis Pierre dit Méry


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


           Qui ne connaît pas Jean-Louis Pierre, dit Mery, agriculteur à la retraite, ancien premier adjoint de la ville de Sainte Ménehould, responsable et souvent au plus haut niveau, de différents organismes sociaux ou professionnels ?
           Mais qui sait que depuis toujours, discrètement, en tout bien tout honneur, il caresse Polymnie, muse de la poésie ? La Mutualité Agricole Marne Ardennes Meuse vient d’éditer cent de ses poèmes (ouvrage non commercialisé). Avec son autorisation, nous vous donnons à lire son évocation de notre ville, Sainte Ménehould.

F. DUBOISY



SAINTE-MENEHOULD


           Porte de la forêt d’Argonne ... encerclée par l’Aisne...
           Sainte-Ménehould était antan ... Château-sur-Aisne ...
           Si vous l’abordez par le Nord ... ou bien par l’Est ...
           Si vous venez du Sud ... ou encore de l’Ouest ...
           C’est par une forte descente ... qu’en ville vous entrerez ...
           C’est sur un pont ... qu’un bras de l’Aisne ... traverserez ...

           Ville centre ... ville marquée par l’histoire ... ville de passage ...
           Louis XVI ... Valmy ... les guerres ... ont construit son image ...
           La gaize ... la forêt ... les rivières ... son cadre de vie ...
           Les pieds de cochon ... sa célèbre gastronomie ...
           Philippe de la Force ... son caractère versaillais ...
           Qui pare les édifices ... les places ... de nobles attraits ...

           Conquise par l’industrie ... les années glorieuses ...
           Le plastique ... la mécanique ... des embauches nombreuses ...
           Sainte-Ménehould a changé ... les Vertes-Voyes sont nées ...
           Nouvelles sociétés ... nouvelles familles amenées ...
           Comme d’autres ailleurs ... nous connaissons les mutations ...
           Faites de peines ... de joies ... comme toutes les transformations ...

           Le coteau de gaize au centre ... porte l’église Notre-Dame ...
           Trois rues typiques ... statue protectrice ... un grand calme ...
           Un panorama circulaire ... sur ville ... forêt ...
           Par un gai soleil d’octobre ... du plus bel effet ...
           L’abrupt des toits mansardés ... des tuiles à canal ...
           Les feuillages multicolores ... du temps automnal.

           Elle apparaît belle notre ville ... du haut du coteau ...
           Pierres ... briques mêlées ... l’ardoise ... Hôtel de ville ... château ...
           Les collines d’en face ... Texas ... Crève-Cœur ... Crémont ...
           La zone industrielle ... l’Aisne ... Norval en amont ...
           Vie urbaine ... forêt et campagne voisine ... se mêlent ...
           Contraste ... harmonie ... que les saisons renouvellent ...

           La piscine l’été ... le tour de ville en bateau ...
           Flânerie en forêt ... traque du champignon nouveau ...
           Balade au bord de l’Aisne ou ... visite du musée ...
           Valmy ... Varennes ... autre part ... escapade proposée ...
           Camping ... l’autoroute ... pour jusqu’ici parvenir ...
           Pouvoir dans le calme ... Menou ... l’Argonne découvrir.

Avril 1996



UN EVENEMENT CULTUREL EN PAYS D’ARGONNE



Dimanche 27 septembre 1998 - ABBAYE DE LA CHALADE



           « L’Argonne en chantant », c’est le thème qu’ont choisi une dizaine de chorales des Trois Argonnes (Meusienne, Marnaise et Ardennaise), pour se rassembler autour d’une passion commune, le chant choral.
           Pour cet événement culturel, on ne pouvait rêver plus beau site que celui oh combien prestigieux de la magnifique Abbaye Cistercienne de La Chalade.
           Déjà, les chefs de choeurs travaillent avec leurs pupitres à la répétition de chants qui seront, pour certains, interprétés en solo.
L’enjouement suscité par cette initiative est à la mesure du projet.
Près de trois cents choristes venus d’horizons différents interpréteront, pour le seul plaisir de chanter, des oeuvres contenues dans un répertoire très éclectique, pour le plus grand plaisir du public.
           De Fauré à Trenet, de Bach à Fugain, un éventail de chants contemporains, classiques ou sacrés sera au programme de ce concert. Nul doute que les mélomanes seront nombreux à honorer de leur présence ce concert, premier du genre dans notre belle région argonnaise.
           Rendez-vous donc est pris pour ce concert, mais ... nous en reparlerons !


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould