Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

René Delaval

41 ans au service de la « Fée Electricité »

dimanche 26 septembre 2010, par Jeannine Cappy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF



« Les forains,
Je ne peux pas les oublier. J’ai raccordé leurs manèges au réseau électrique dans chaque village au hasard des fêtes pendant 35 ans…
Je me souviens du père Achille Blanchet et de son épouse. Celle-ci lui disait quand elle nous voyait arriver « Chichil, apporte le câble, v’là les embrancheux »..
Mademoiselle Petit, Ninie pour les intimes, nous donnait à chacun un petit sac chaque fois qu’on raccordait sa boutique de confiserie..
Dans ce sac, il y avait un billet de 5 francs et autant de paquets de bonbons et de nougats que nous avions d’enfants. Elle avait une mémoire étonnante et un parler spécial. Elle disait par exemple « Nous vons manger une petite soupe cuble » au lieu de « nous allons manger une petite soupe au Kub [8] »
C’était une petite vieille épatante... »


Le mot de la fin...


« Maintenant avec le recul je me rends compte combien j’ai aimé mon métier que j’ai partagé avec mes compagnons. Nos activités diverses m’ont permis d’écrire ces quelques histoires que nous avons vécues ensemble. Notre métier n’était pas monotone, nous avions des activités de plein air, tous les jours dehors et par tous les temps dans notre belle campagne d’Argonne.
Aujourd’hui, après 18 années de retraite, je suis toujours heureux de rencontrer un de mes anciens compagnons et de lui dire « Tu te souviens ? »

..Terminé le 27 décembre 1992



Choisir parmi 91 histoires dramatiques ou drôles n’a pas été simple ! Qu’il s’agisse d’une crevaison bien intempestive, de brouillard, de boue, d’une culbute sur un toit, de lampe à souder, de bombes, de haricots, d’accident de levage, de 2CV cassée et j’en passe, toutes auraient mérité leur place ici.
Aujourd’hui, les pannes de courant sont devenues très rares, mais elles bloquent toute activité. On se rend compte alors de l’importance qu’a pris la « Fée Electricité » dans tous les domaines de la vie. Elle nous a bel et bien réduit en esclavage !
Les récits de René Delaval , en plus de leur intérêt historique, montre tout le chemin parcouru en moins d’un siècle.

C’était au début des années 60



Notes

[8Marque de bouillon deshydraté.

Répondre à cet article

1 Message

  • René Delaval 31 mai 2014 22:40, par Huguette Liégeois épouse Hourlier

    la belle équipe dont mon papa Michel Liégeois était le chef de district,il aimait tellement son groupe !

    repondre message

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould