Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La rubrique de Jeanine CAPPY

samedi 20 mars 1999, par Jeannine Cappy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF



          L’été sera bientôt là, avec sa chaleur et ses grandes soifs. Essayez cette boisson pétillante, quelquefois même franchement explosive, rafraîchissante, qui a désaltéré des générations d’Argonnais. Facile à réaliser, économique, elle est, de plus, excellente pour la santé.

LE CHAMPAGNE DE FORET,


          appelé aussi “boisson de santé”, “boisson des moissons”, mais plus connu sous le nom de “ Frenette”.
          Ingrédients de base : des feuilles de frêne sèches.
          Vous pouvez vous les procurer dans une herboristerie ou une pharmacie, mais le résultat sera infiniment supérieur si vous en effectuez vous-même la récolte - avec en prime une promenade en forêt - (il vaut mieux éviter les arbres de haies, à cause des risques de pollution).
          Cueillez les feuilles quand elles sont encore recouvertes de leur manne sucrée, c’est-à-dire fin mai (le frêne produit ses feuilles bon dernier), jusqu’à fin juin, début juillet. Faites les sécher à l’ombre, en les fracassant souvent. Vous serez étonnés du parfum subtil qu’elles dégagent.
Conservez-les dans des boîtes en fer blanc ou des sacs de toile, dans un local sec.
          Pour 30 litres de Frenette, il faut :
          1 tonneau en bois, mais un cubitainer à vin convient aussi,
          50 gr de feuilles de frênes sèches - 35 gr de chicorée en grains,
          25 gr de levure de boulanger - 30 gr d’acide tartrique (à acheter en pharmacie) - 1kg500 de sucre.
           - Faites bouillir les feuilles de frêne et la chicorée pendant 20 minutes, dans 2 ou 3 litres d’eau. Laissez infuser pendant au moins deux heures.
- D’autre part, faites fondre le sucre et l’acide tartrique dans de l’eau bouillante.
           - Quand tout est refroidi, filtrez et versez dans le tonneau. Ajoutez la levure préalablement délayée.
           - Mélangez en complétant avec de l’eau froide.
           - Couvrez la bonde d’une étamine et laissez fermenter une dizaine de jours, un peu plus s’il fait frais. Le liquide ne doit plus “ bouillir ”.
           - Mettez alors en bouteilles champenoises, en les remplissant complètement. Fermez hermétiquement, avec des bouchons de liège musclés, ou, plus pratique, avec des fermetures type limonade avec collier métallique, que l’on trouve très facilement dans le commerce.
           - Placez les bouteilles debout, si possible dans un endroit frais. Vous pouvez consommer 15 jours après. La Frenette se conserve plusieurs semaines et même plusieurs mois.
          Attention : Ouvrir vos bouteilles avec de grandes précautions, pour éviter un lessivage intempestif du plafond.

          A déguster bien frais et sans modération.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould