Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

L’instruction à Sainte-Ménehould (suite).

vendredi 24 décembre 2010, par Jean-Claude Léger


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Le collège communal prend le nom de « Collège Chanzy ».

Afin de rendre un hommage de reconnaissance à l’un de ses illustres élèves, la municipalité de la ville de Sainte-Ménehould a délibéré le 29 septembre 1895 pour souhaiter que le collège municipal puisse obtenir une dénomination personnalisée. L’homme le plus illustre qui fit des études dans ce modeste collège provincial était celui qui deviendra le général Chanzy. Il fut légitime de proposer au ministre de l’instruction publique que le collège communal prit le nom de « Collège Chanzy ». Monsieur Félix Faure, Président de la République, décréta le 5 février 1896 dans son article 1er :
« le Collège communal de Ste-Ménehould prendra à l’avenir le nom de Collège Chanzy ».

Alfred CHANZY.
Est né le 18 mars 1823 à Nouart, dans les Ardennes, village situé à l’est et proche de Buzancy.
Une plaque, érigée par le Souvenir Français, rue Pasteur à Châlons-en-Champagne, présente une courte mais très explicite biographie de cet homme hors du commun qui sera la fierté de Sainte-Ménehould et de son collège. Pour ces funérailles, les témoignages de condoléances furent nombreux ; parmi les très nombreuses couronnes déposées sur son catafalque, une, très remarquée, portait l’inscription : « Au général CHANZY, le collège de Sainte-Ménehould ».

A suivre……


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould