Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

L’instruction à Sainte-Ménehould (suite et fin)

lundi 25 avril 2011, par Jean-Claude Léger


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


L’entrée dans le 20ème siècle.

Le personnel du collège, pour l’année scolaire 1899-1900, est composé :
Du Principal, du surveillant général, de l’aumônier, des professeurs de mathématiques, de physique, de langues vivantes et de dessin, de 3 professeurs de lettres, de 4 instituteurs et enfin de 4 répétiteurs.
Les bâtiments deviennent vétustes sur la partie côté rue Gaillot Aubert, un projet de reconstruction va être approuvé en 1902, les nouveaux locaux seront disponibles pour l’instruction l’année suivante.
Des enfants de La Neuville-au-Pont se distinguent lors de la distribution solennelle des prix le 20 juillet 1910 (un exemple parmi bien d’autres).

Dans la section agricole au cours moyen nous remarquons :

Excellence


Prix offert par M. Brocq, conseiller municipal
Lamarche Fernand

Tableau d’honneur


1er prix Lamarche Fernand
2ème prix Casron Pol et Troizier Fernand
Lors du concours départemental d’enseignement agricole de la même année nous trouvons pour le 2ème prix Lamarche Fernand et pour une mention honorable Troizier Fernand.

Guerre 1914-1918.


Très près du front, la ville de Sainte-Ménehould était le repli pour tous les poilus blessés lors des sévères affrontements du côté de Vienne le Château, malgré son hôpital une ambulance avait été installée dans les locaux du lycée Chanzy désertés par ses occupants pendant cette période de guerre.

Hommage aux anciens élèves.

Les bâtiments désaffectés.

La façade sur la rue Chanzy a perdu fenêtres, volets et porte d’entrée pour faire place à une sorte de galerie où sont installés la cyber-base, un commerce, un service social et pour les oisifs un rendez-vous pour des tagueurs et des assoiffés de bière. À l’arrière la cour encadrée de logements avec ses deux sorties sur la rue Gaillot Aubert. Dans le passage il ne subsiste que la plaque où tous les ans au 11 novembre une gerbe est déposée en hommage aux anciens lycéens tués au Champ d’Honneur.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould