Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Une route célèbre dans Sainte-Ménehould

vendredi 22 avril 2011, par Denis Marquet


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF



Eh oui ! Une route célèbre, la Voie de la Liberté passe à Menou. C’est une route commémorant la victoire des Alliés et la libération de la France, de la Belgique et du Luxembourg pendant la seconde guerre mondiale. Elle est matérialisée par une série de bornes kilométriques entre Saint Mère l’Eglise en Normandie (borne 0) et Utah Beach (borne 00) jusqu’à Metz d’abord, puis jusqu’à Bastogne dans la province belge du Luxembourg. Ces bornes marquent l’itinéraire suivi par la 3ème armée américaine commandée par le général Patton.

La voie de la liberté a été inaugurée le 18 septembre 1947. Sa longueur est de 1145 km. Les bornes dont le modèle est dû au sculpteur français François Cogné étaient à l’origine en ciment rose d’environ 1m de hauteur. Mais à cause de la dangerosité des accidents qu’elles engendraient, elles ont été en grande partie remplacées par des bornes identiques en matériau synthétique. Sur chacune d’elles, on voit une flamme, symbole de la venue par la mer des troupes libératrices. Cette flamme rappelle celle de la statue de la liberté à New-York. Chaque borne porte sur le haut et tout autour 48 étoiles comme sur le drapeau américain de l’époque.
La Voie de la Liberté est une idée du colonel français Guy de la Vasselais qui voulait réaliser un grand souvenir de la Libération de la France. Après un voyage aux Etats Unis, il décide, avec le maire de Metz, de commémorer la progression triomphale des armées alliées en créant une « Voie de la liberté ». Ils choisirent le parcours de la 3ème armée américaine, de son débarquement en Normandie et de sa percée du Cotentin qui la mènera en 54 jours jusqu’à Metz.

En mars 1946, l’association belgo-américaine propose aux Français de prolonger le parcours jusqu’à Bastogne. Le 5 juillet 1947, a lieu la pose officielle de la borne terminale et le 16, sera posée la borne originelle à Sainte Mère l’Eglise.
Tous les deux ans, depuis 1986, se déroule une randonnée cycliste qui suit l’itinéraire historique de la Voie de la Liberté. Elle a pour but de perpétuer le souvenir des soldats qui se sacrifièrent pour que plus jamais ne revive le nazisme.
Sources : Wikipédia sur Internet.

Ndlr : La borne située dans la rue Chanzy à Sainte-Ménehould porte le numéro 104, celle aux Vignettes, la dernière du département le n° 112. Les bornes sont en effet numérotées dans chaque département de 1 à x ; la première borne de la Meuse, aux Islettes, porte donc le n° 1.


La guerre de 1914-1918
Rééditions de livres anciens


BOUQUINERIE DE L’ARGONNE
51800 HANS


Livres d’occasion, rayons spécialisés :

Régionalisme, Policiers, Mer, Romans, Histoire.


Ouverte toute la semaine, y compris le week-end, de 14 à 18 heures,
fermée le mercredi.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould