Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Un épisode de la vie municipale à Minaucourt

samedi 18 juin 2011, par Bernard Janson


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Octobre 1906…

Quelques jours avant la rentrée d’octobre, l’instituteur de Minaucourt reçoit l’ordre de son autorité académique d’enlever le Crucifix pendu au mur de la salle de classe depuis un temps immémorial. Obéissant à l’ordre de son supérieur, l’instituteur enleva le Christ de l’école et le déposa à la mairie. La nouvelle se propage rapidement dans le village et les conseillers municipaux, estimant que la place de Christ de l’école devait être…à l’école, décidèrent qu’il fallait le remettre…à sa place.
Un matin après onze heures, alors que les enfants sont en récréation, M. le Maire, accompagné de son conseil, entre à l’école et informe l’instituteur de ce qu’il a l’intention de faire. Ce dernier ne fait aucune objection et M. le Maire remet le Christ à sa place.
La réaction de l’Autorité ne fut pas longue : quelques jours après, M. le Maire était révoqué de ses fonctions. Après enquête du Juge de Paix de Ville sur Tourbe descendu à Minaucourt avec son greffier, les 9 conseillers municipaux étaient cités en police correctionnelle pour l’audience du 20 novembre 1906. Au dernier moment, ils ont été pourvus de l’avocat Maître Palle, bâtonnier de l’ordre des avocats de Reims pour assurer leur défense. La salle d’audience était comble. Après une plaidoirie d’une éloquence rare, l’avocat, plein de bon sens, a réclamé purement et simplement l’acquittement de ses clients. Le Ministère réclamait…l’application de la Loi sans plus de précision.
Le Juge de Paix, maître Madère, lut immédiatement la teneur de son jugement qui condamnait chacun des conseillers à 2 Frs d’amende et solidairement aux frais du procès. Maître Palle, sûr de son affaire, fit signer immédiatement un appel à la Cour de Cassation.
Six semaines après, la Cour de Cassation cassait, et sans renvoi, le jugement du tribunal de Ville sur Tourbe… et le Christ est resté en place dans la salle de classe de Minaucourt. Il n’a disparu avec l’école que dans la tourmente de 1914-1918 au cours de laquelle le village de Minaucourt et son hameau de Beauséjour, furent à peu près détruits.

Le Maire était alors M. Francart Etienne, son adjoint M. Geoffroy Paulin. Les conseillers municipaux : MM. Adam Hyppolyte, Arnould Emile, Colinet Albert, Cuny Achille, Dez Aimé, Pérard Rémy, Pérard Paulin, Vautard Ovide. (Extrait du bulletin paroissial de Minaucourt-Wargemoulin « Au fil de l’eau », n°6 de juin 1949, diffusé par l’Abbé Thévenin).

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould