Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Le château de Vaux (suite)

mercredi 21 février 2007, par François Duboisy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF



Suit la liste des parcelles annexes dont les voisins apportent des noms qui sont encore d‘actualité ( Toublan, Buache, Lambert, Drapier, Margaine, Drouet, Gérardot, Aumignon, Défant).
Le prix principal était de 60.000 francs que « Monsieur François a payé à l’instant même en bonnes espèces comptées à la vue du notaire ».
2- La vente du train de culture par Madame Veuve Cubat, le 17 avril 1923 à Monsieur Bombard.
Monsieur Jean-Pierre Cubat était le fameux cuisinier du Tsar de Russie. On peut penser qu’il s’est installé au Château de Vaux après la révolution bolchevique. Sa femme se trouvant veuve passe donc la main à M. Bombard et on peut penser que c’est à cette même époque qu’elle a vendu la propriété.

La boucle est presque bouclée :
- Henri de Chamisso, 1886 – le gendre Bruno Guy, 1892 – le Parisien Joseph-Emile François, 1901 – Monsieur et Madame Cubat, cette dernière née Vassard n’a rien d’une comtesse – Jean-Baptiste Bombard, 1923 – de la Poterie, 1928 -….le reste, on connaît.
Mais il se peut que d’autres propriétaires se soient glissés entre Monsieur François et les époux Cubat…

Que de propriétaires en un siècle !



La famille Bombard part pour la messe……..



La vie « bourgeoise » au château...



…mais le ferme demande des efforts...




Répondre à cet article

1 Message

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould