Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La photo de classe

Cours préparatoire 1958

mardi 20 mars 2012, par Jean-Claude Bavoillot


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Jean Claude Bavoillot était au Cours préparatoire en 1958. Il vit aujourd’hui à Seynod en Haute-Savoie et a décidé de retrouver les copains de l’époque, tout en se souvenant de sa vie d’écolier, chez Madame Vauché à l’école de garçons.


8è élève debout au fond de la classe en partant de la gauche : Jean-Claude


Qui sont donc ces enfants qui semblent si sages ? Septembre 1958, quarante petits Ménéhildiens entrent à l’école primaire rue Camille Margaine.
Pour leur première année à la grande école, ils vont suivre l’enseignement de Madame Vauché au cours préparatoire. Monsieur Vauché, le directeur de l’école, veillait également sur ses élèves, toujours cravaté et strict dans sa blouse grise bien boutonnée, il impressionnait les jeunes élèves qui lui rendaient un respect indéfectible. Il avait de l’autorité sans pour autant être autoritaire.
Après Mme Vauché, ils seront encadrés et éduqués, les plus nostalgiques diront bien éduqués, successivement par Mme Sauviat au CE1, M. Allain au CE2, M. Cordelette au CM1, M. Sauviat au CM2.

Aujourd’hui, devenus des grands-pères, ils se souviennent. L’école est toujours là, solide, imposante. Le bac à sable, théâtre de concours de billes trop tôt interrompus par le sifflet du Directeur, a disparu. Le portique, dont l’accès a toujours été interdit, également. Le W.C., qui occupaient le centre de la cour ont subi le même destin. Mais dans les couloirs et dans les salles, il doit subsister une bonne odeur de craie et d’encre violette…. Du moins, c’est comme cela qu’ils se l’imaginent…
« Et si nous y retournions, juste pour voir ! » Ainsi est né un projet de ces rencontres, pour parler de notre présent, et avoir des projets pour demain.

Depuis plusieurs semaines, ils retrouvent les noms de leurs petits copains, recherchent leurs coordonnées, apprennent à se re-découvrir après une cinquantaine d’années d’éloignement pour certains, regrettent le décès de quelques-uns.
A ce jour, la liste est quasi complète et plus de la moitié de la classe a donné son feu vert pour participer à cette réunion qu’ils ont décidé de partager avec les « grands » de l’année d’avant. Nés en 1951, ils les ont précédés sur les bancs.
Ils nous ont promis quelques photos accompagnées des commentaires et des réactions suscités lors des retrouvailles. A suivre donc dans un prochain numéro de notre « Petit journal de l’Argonne ».
D’ici là, si vous vous reconnaissez, si vous les reconnaissez, si vous voulez partager quelques souvenirs, contactez Jean-Claude Bavoillot au 06.72.35.68.09 ou à jean-claude.bavoillot@gadz.org.

Précisions :
Le père de Jean-Claude Bavoillot, Jean Bavoillot, était bien connu des Ménéhildiens, il vendait des pommes dans la rue Dom Pérignon. Il est aujourd’hui décédé, quant à Mme Vauché, elle vit une longue retraite heureuse à Sainte-Ménehould, à l’âge de 95 ans, ce qui lui fait 43 ans de retraite…

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould