Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Le parler argonnais (suite)

jeudi 15 mars 2012, par Nicole Gérardot


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Voici la suite des termes du« Parler argonnais » paru dans les N° 50, 51, 52 et 53.

Gadouille, n.f. : boue. Synonyme : bouillasse. L’adjectif dérivé gadouilleux est relativement fréquent.

Galoches, n.m. : Des souliers montants dont le dessus est en cuir et la semelle en bois.
En galoche : expression : malformation du menton : avoir le menton en galoche.

Galvauder : Errer, se promener sans but, mais aussi, mener une vie débauchée.

Gambiller : Sauter, remuer, ne pas tenir en place.

Gauiller : patauger dans la boue. Mettre du linge à tremper.

Gaudrée, n.f : Pâte pour faire les gaufres. Gendresse  : n.f. belle-fille.

Giron, n.f : Tablier.

Glajot, n.m : Iris d’eau, roseaux… herbes qui poussent dans les endroits humides.

Glôye ou glauille, n.f. : Flaque d’eau. Gnangnan, adj. : Docile à l’excès, emprunté, maladroit

Godin, n.m. : Veau mâle. Goret n.m : porc. Goulafe, adj. ou nom : goinfre.

Goulotte, n.f : Conduit servant à l’écoulement de l’eau.

Goût, n.m. : Souvent employé pour odeur. Goutte, n.f : eau de vie.

Graisser (se) : Se couvrir en parlant du ciel. Gratte-cul, n.m. fruit de l’églantier.

Guibolles, n.f : Jambes. Grigner : grincer des dent.

Guigner : Regarder à la dérobée en écartant le rideau.

Guimbarde, n.f. : Charrette à deux roues.

Guinde, n.f : Voiture à bras équipée de deux grandes roues et de brancards.

Habit des dimanches, n.m : Vêtement dont le port était réservé au dimanche et aux jours de fête.

Hache : Locution «  faire hache », se dit d’une terre dont un angle empiète sur une autre.

Hales, n.m. : Le grand vent. Les hales de mars.

Her, n.f. : Désigne la porte d’entrée de la grange. Hocher : secouer en parlant d’un arbre.

Housse du dos, n.f : Echine. expression : attraper par la housse du dos.

Hoyau, n.m : Houe. Jâque, n.m : geai.

Jouc ou jouque, n.m : Perchoir des poules. Le mot peut désigner aussi le poulailler. Le verbe jouquer a le même sens. Se jouquer c’est aussi se coucher.

Dans le prochain numéro, nous vous proposerons un texte écrit avec ces mots du parler argonnais que nous n’utilisons plus mais qui évoquent en nous tant de souvenirs.


On devait surement utiliser le « parler argonnais » à Saint-Jean-sur-Tourbe


Répondre à cet article

2 Messages

  • Le parler argonnais (suite) 13 janvier 2013 22:38, par Frédéric Monnet

    Je suis heureux de retrouver les mots qu’on employait quand j’étais jeune et que notre bonne, la Madeleine, utilisait souvent. Mais beaucoup de ces mots ne sont pas spécifiquement argonnais et sont tout simplement de l’argot : on peut les trouver dans le dictionnaire. « Asteur » est la transcription orale de « à cette heure » et n’est pas argonnais. Certains mots, comme chanlatte, sont des mots français qui désigne la partie d’une charpente mais qui sont utilisés dans le sens particulier de chéneau en Argonne. C’est en cherchant le mot troufalo que j’ai trouvé votre site. On pourrait donc le mettre aussi celui-là. Mais il est vrai qu’on n’est pas encore arrivé au T. Madame Garin, buraliste, employait le verbe crailler dans le sens de frapper à la porte. « Crailler à l’hus de la posse » voulait dire frapper à la porte de la poste, « l’hus » étant le vieux mot de français : l’huis, la porte.

    repondre message

    • Le parler argonnais (suite) 15 avril 2013 21:54, par daquin pascal

      natif de FLORENT EN ARGONNE j’ai lu des livres en patois de FLORENT , ces livres racontaient des anecdotes de villages ma soeur en détient un ,il serai bon d’en retrouver plusieurs afin de les rééditer ou bien de les photocopierCE LIVRE SE TROUVE CHEZ MADEMOISELLE DAQUIN FLORENCE A FLORENT EN ARGONNE 51800

      repondre message

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould