Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Ils ont écrit sur l’Argonne

Le tour de Sainte Ménehould en 80 secondes

samedi 23 juin 2012, par John Jussy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Décrire la ville avec un texte écrit sous forme de poésie, avec les contraintes de la rime et des vers à 8 pieds, c’est ce qu’a fait un certain G. Le Wanda. Le texte lu en 80 secondes permettait donc de faire le tour de la ville rapidement et sans bouger de son fauteuil. Malheureusement, dans ce parcours dans les rues de la ville à la fin du XIXè siècle, l’auteur cite des noms qui pour les jeunes générations n’évoquent certainement que peu de choses… découvertes et explications.

- - - - - - - - - - - - - - -


Accompagné d’un jeune guide
Par un superbe matin d’août
J’ai parcouru d’un pas rapide
La ville de Sainte-Ménehould
A peine sorti de la gare
Un bock pris au café Royon


Le café Royon était situé en face de la gare, il a pris par la suite le nom de « La Poste », un établissement qui a fermé ses portes en 2010…

Je monte au quartier dare-dare
Là m’attendait De d’Oualson


L’auteur parle du Quartier Valmy qui était une caserne pour les Cuirassiers, des soldats à cheval ; M. d’Oualson, un cuirassier, avait fait l’objet d’une plaisanterie reproduite dans la presse locale.

Le mar’chef plein de courtoisie
Me fit voir tout en un moment
Je traverse la fonderie
De l’ingénieur Lallement


Une fonderie existait au bas de la côte, ses bâtiments abritèrent par la suite les établissements Charles Janin.

Pour me rendre à l’Hôtel de Ville
Où siège aussi le tribunal.


Le tribunal siégeait dans la première salle à gauche du bâtiment ; cette salle porte toujours le nom de « Salle de justice ». L’auteur ne parle pas de la prison qui était juste derrière l’hôtel de ville et qui a été démantelée à la fin des années 50. L’hôtel de ville date du XVIIIè siècle.

De Mansard j’admire le style
Cet édifice n’est pas mal.
En bas le conseil tient séance
Discutant pavés, rues, impôts
Le haut est en pleine audience
Ces gens travaillent sans repos
« Je veux voir le théâtre » dis-je
On me répond « Ce n’en est pas un ».


La salle en haut à gauche, aujourd’hui salle de réunion, était destinée aux festivités, dont le théâtre. Comme elle était trop petite, on construisit en 1904 une nouvelle salle sur la place, nommée actuellement « Le Kapitel ».

Le café Coyon se trouvait au carrefour de la Gare.



La fonderie Lallement se trouvait au pied du quartier Valmy.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould