Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La page du Poète

Les Mais

vendredi 22 juin 2012, par Nicole Gérardot


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Des coutumes les plus gentilles
Une en campagne subsiste encor
C’est de poser aux jeunes filles
Quand la nuit a pris son essor
Des branches sur les cheminées
Pour fêter le joli printemps
Branches souvent enluminées
De rubans verts, roses et blancs.
Aussitôt que paraît la brume
Les garçons partent en forêt
Guidés par les rayons de lune
Ils cheminent en grand secret,
Car il faut de sa vigilance

Tromper le garde forestier
Couper en très grande abondance
Branches de hêtre ou noisetier
Mais les mieux sont celles de charme
Que l’on pose au toit des maisons
A la fillette qui vous charme.
L’amour est maître en ces saisons.
Aux filles qui ne sont pas sages
Une branche de cerisier
Indique bien les coeurs volages
De même qu’un joli rosier.
Pour les garçons certains dimanches,
Parés de leurs plus beaux atours
Vont enlever toutes ces branches,
Jolis reflets de leurs amours.
Alors près d’une bonne table
Nous voyons filles et garçons,
Gâteaux friands, vin délectable
Circulent en toutes façons.
Enfin cette bande joyeuse
Rit, chante sans penser à mal
On s’embrasse à bouche amoureuse
La fête se termine au bal.
Nous appelons cette coutume
En Champagne poser les « Mais ».
Revivons-là sans amertume,
Surtout ne l’oublions jamais.


Poème anonyme retrouvé dans « Travaux du comité du folklore champenois » paru en 1956.Tout est dit dans ces vers sur la coutume des « mais ». En effet le choix de l’arbuste, sa taille était fonction de l’affection (ou de l’amour) que l’on avait pour la jeune fille. Cette coutume persiste-t-elle ? Une autre coutume qui, elle, existe toujours dans certains villages, est celle de faire des farces la nuit du 1er mai.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould