Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editorial

Il y a 60 ans.

dimanche 30 décembre 2012, par Patrick Desingly


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Comme chacun sait, l’or est un métal précieux. A l’origine on fabriqua des colliers, des anneaux, des diadèmes pour couvrir les idoles, puis des gens biens avertis s’avisèrent de l’employer comme monnaie d’échange.
L’idée eut un grand succès, depuis il se fit beaucoup de guerres, on vit partir dans l’histoire beaucoup de navigateurs pour aller en chercher ou en prendre à ceux qui en avaient.
A vrai dire, l’or est devenu le sang circulant du monde, quand il se raréfie, il y a anémie, quand il s’accumule, il y a congestion. Néanmoins, il se moque des changes, des cours, des inflations, des faillites et peut-être aussi de la politique.
A-t-il contribué ou pas à l’essor économique, au progrès, à la stabilité sociale ? Modestement je ne trancherai pas sur cette matière. Deux clans d’économistes et financiers discutent toujours âprement ; ne nions pas que le système monétaire qui s’appuie sur une convertibilité métallique n’ait quelquefois des inconvénients par manque de souplesse, mais il garantit les sociétés contre les désordres graves.
En 1971, lorsque le président Nixon abandonne la convertibilité du dollar en or pour payer le déficit de la guerre du Vietnam, il existe cinq fois plus de dollars dans le monde que les stocks d’or américains, ce qui ne l’a pas empêché de dévaluer le dollar à deux reprises successives.
Aujourd’hui la dette devient le pire fléau, le casse-tête de nos gouvernants, elle enlise l’économie et obligera à beaucoup de sacrifices. Sans aucun doute si l’ancien régime avait gardé sa place, nous n’en serions pas là.
En 2004, la France possédait environ 3000 tonnes d’or. Sur les recommandations des penseurs de l’époque, Monsieur Nicolas Sarkozy, alors ministre des Finances, annonça la vente de 572 tonnes pour quelques recettes au budget… aujourd’hui une moins value de 9 milliards d’euros, mais cela est une autre histoire.
Depuis 6000 ans de civilisation, l’or a tenu un rôle important, régulateur et protecteur. En 1952, il y a 60 ans, le déficit de la France comme celui d’aujourd’hui était abyssal. Un homme, sans aucun titre scolaire ou universitaire, imagine pour restaurer la confiance, relancer les investissements, de lancer un emprunt gagé sur l’or pour mettre fin aux emprunts d’état qui au final escroquaient les épargnants.
L’emprunt Pinay était né. Il servira un taux de 3,50% exonéré d’impôts et de droits de succession sous certaines conditions.
L’opération réussit, la France redémarre. Aujourd’hui, le stock d’or dans le monde peut être évalué à 125 000 tonnes, cela représente sensiblement un cube de 20 m sur 20 m (surprenant non ?). Certes l’or est une richesse, mais pour le bien de tous, le cœur des hommes doit l’être davantage
Patrick Desingly, Président.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould