Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editorial

samedi 30 mars 2013, par Patrick Desingly


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Si la forêt d’Argonne n’a malheureusement pas la renommée de la forêt de Brocéliande, forêt mythique par excellence habitée par Merlin et les fées Morgane et Viviane, on se doit de reconnaître, n’en déplaise à certains, que la nôtre est tout aussi belle, mystérieuse et sauvage, qu’elle a servi de bouclier à maintes reprises dans l’histoire, qu’elle a bercé l’enfance de Taine, fasciné Chamisso, ce grand poète devenu Allemand parce que la révolution a chassé sa famille en 1789, qu’elle a subjugué le grand écrivain André Theuriet et en a fait rêver beaucoup d’autres à l’instar, plus près de nous, de Robert Cecconello dans son livre « L’enfant Cheval » paru en 1984.
Un vrai hymne, une invitation permanente à la nature, « il faut se perdre dans la forêt pour en découvrir l’infinie variété, dès les premiers arbres vous êtes déjà ailleurs et déjà vous n’êtes plus un être de routine…alors vous gambadez sans penser à rien », de la vraie poésie.
Dans notre Argonne, ce pays charnière, au sous-sol de gaize, où alternent en permanence le conflit des paysages, l’héritage de Charles le Chauve et celui de Lothaire, les écrits sont nombreux, variés, passionnants, envoûtants.

Aussi, le « Petit journal et ses voisins d’Argonne », en partenariat avec la ville de Sainte-Ménehould et l’Office de tourisme, a décidé d’organiser pour la première fois le « Salon du livre et de la carte postale » le 21 avril 2013 à la Cité Valmy à Sainte-Ménehould.
A ce jour, de nombreux auteurs, de nombreuses associations et des professionnels du livre ont déjà répondu présents. Cela sera, sans aucun doute, l’occasion de découvrir ou redécouvrir pour beaucoup d’entre nous des lieux secrets, de revisiter par la lecture l’histoire oubliée de nos villages, de ses anciens métiers, d’entrer dans l’intimité de nos personnages qui ont fait l’Histoire, de comprendre davantage notre folklore, nos traditions, notre architecture, de prendre possession de tous les sites de guerre, de se rassasier de légendes, de gastronomie, sans oublier notre futur.
Venez les rencontrer, confiez leur votre histoire, apportez vos connaissances et peut-être deviendrez-vous, pour certains, le héros de leur futur roman.
On dit souvent que sa bibliothèque est une chambre d’amis, alors faisons que ce jour soit d’une exceptionnelle convivialité.
Oui, l’Argonne que l’on aime existe encore ! Au plaisir de nous retrouver le 21 avril prochain.

Patrick Desingly, Président.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould