Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Au bue

samedi 23 mars 2013, par Nicole Gérardot


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF



Laïde : « Un bée afant, quel âge qu’il a ? »
Dolphine : « Il aura un an à la fête à Florent. Hé, Zélie, tu nous amènes ton gamin ? »
Laïde : « Béyez donc comme il est fort. »
/span>Dolphine : « Viens avo mi, mon p’tit lapin ; donne-moi ta minotte. Oh, mais ne mange pas mon savon. »
Zélie : « Allons, viens avec ta maman, dis au revoir. »
Dolphine : « Tu t’arva déjà ? »
Zélie : « Je vais au pré des Prévôts chercher les vaches. »
Laïde : « Mon Dieu, l’bée afant  ! »
Dolphine : « Au revoir, au revoir !... »
Laïde : « Vous êtes bien servie, des chayons d’jambon ! »
Dolphine : « Une bonne maison, on y prend soin des gens. J’ai vu tout à l’heure ce que l’on va avoir à souper : De l’échine rôtie avec des cornes de gaille autour. »
Laïde : « C’est mieux que chez la Gustine qui ne fait manger que de la fraise, des pieds de veau ou de la rate à ses bûresses. »
Dolphine : « Chez notre dame, on peut l’dire, si on jeûne c’est qu’on l’veut bien, elle nous dit toujours d’tirer. »
Laïde : « Moi, je souperai du lait, j’ai encore tout ça à laver : une blaude, des bannettes, des baverons, un caleçon et les langes de notre afant. »
Dolphine : « Tu n’en as pas pour longtemps, tu es rapide ; tu verras encore clair pour t’arnaller. »
Laïde : « Et quand encore, je n’ai pas peur. »


Aide : Anue : aujourd’hui, une bonne attelée : un long temps de travail, des curlons : langes d’enfant, douilles : doigts de pied, barot : tombereau, j’marva : je repars, d’adresse : adroit, être à l’étiquette : être correct, mal attifé : mal habillé, moricaud : champignon, caboche : tête, il y chu  : il est tombé, houpper : appeler, bouson : échelon, être détret : être désolé, coleïe : grosse charge, j’sue crucie, ju n’ma rarâme : j’étouffe, je n’en reviendrai pas, gauille : souillon, marander : goûter, bûresse : laveuse, des chayons ; des lardons, des cornes de gaille : des pommes de terre, tu t’arva : tu pars, blaude  : blouse, bannette : tablier.

Carte postale de la collection de Roger Bissieux




Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould