Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Un peu de tout

lundi 12 février 2007, par François Duboisy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Notes de lecture.
« Dans l’Argonne » , par Jules de Glouvet.
Il s’agit de la réédition d’une nouvelle parue en 1888, due aux éditions LACOUR de Nîmes. Une petite histoire fleur bleue qui se déroule entre Florent en Argonne et Le Claon, alors que la population, en ce mois de septembre 1792, est appelée à défendre « sa forêt » contre l’envahisseur qui sera arrêté à Valmy. Une évocation intéressante des rapports entre les maîtres verriers et les roturiers. Même si l’on constate certaines négligences dans l’impression des livres de cet éditeur, son catalogue mérite d’être visité : http://www.editions-lacour.com/

Film sur la fuite du roi.
Nous avons évoqué ce projet dans le numéro de novembre 2006, avec des doutes sur le sérieux de cette affaire. J’avais bien tort. Le producteur m’a envoyé le scénario fort sérieux et très original quant à la présentation de l’événement. J’ai accepté de collaborer à l’entreprise. Même si ce film « documentaire » est fort modeste, encore faudra-t-il trouver le financement !

Encore deux départs.
Deux anciens abonnés ne recevront plus notre bulletin. Roger Bigorgne, parti dans le sud, mais resté fidèle à l’Argonne et Charlotte Laurent, veuve de Jean Laurent qui a écrit bien des lignes sur l’Argonne (« Argonne éveille-toi » « Tocsins et carillons ») et dont la thèse de doctorat « L’Argonne et ses bordures », soutenue en 1946 et publiée en 1951 continue, encore aujourd’hui, à faire autorité.

Déplacement du monument aux morts.
Oh la la ! Quel sujet sensible. Nous voulions l’aborder dans ce numéro à travers deux articles, l’un favorable au déplacement, l’autre défavorable. La réactivité de nos lecteurs a amené notre Conseil d’Administration a abandonner ce projet qui trouve plus naturellement sa place dans le journal local. Mais résumons tout de même :
Ceux qui sont favorables pensent que ce monument anachronique gâche l’architecture de cette place, bel ensemble du 18ème siècle pour l’essentiel.
Ceux qui sont contre affirment qu’on ne déplace pas un monument aux morts. Ce serait manquer de respect envers les français qui ont donné leur vie pour la patrie. D’autres encore remarquent que ce poilu donne à la place du Général Leclerc un air de Place Royale. Point final pour nous. Inutile de nous écrire.

Journée des auteurs.
Nous l’avons donc organisée le 25 novembre 2006 dans la salle du conseil municipal de Sainte Ménehould. Bien sûr, ce n’était pas parfait : publicité tardive et trop modeste, auteurs oubliés. Mais pour l’essentiel ce fut une bonne journée, avec une organisation de la journée bien menée par John Jussy.
On vous promet que l’on fera mieux en 2007 ou 2008. Les idées fusent : y joindre exposition, concert, conférence, en faire une grande journée de la culture en Argonne.

Le numéro 33.
Il a été fort apprécié. Nous avons maintenant une fort bonne qualité de reproduction des photographies. Encore un effort concernant la présentation des textes et ce sera parfait.

La bibliothèque-musée de Sainte Ménehould.
Ca y est, c’est parti !

Theuriet.
La bibliothèque de Bar le Duc a sorti de ses réserves deux livres d’André Theuriet que l’on cherche vainement : « Le filleul d’un marquis » et « La sœur de lait », parus tous deux vers 1900. Deux romans charmants, un peu fleur bleue, qui se déroulent dans la vallée de la Biesme. Ils nous en disent beaucoup sur les modes de vie de l’époque et les rapports sociaux. On se propose de rééditer « La sœur de lait ».

Au pays des poètes.
Le 10 janvier, entouré par les siens, Jean Derray quittait ce monde. Nous avons souvent publié des poèmes qui révélaient un solide talent et aussi une âme délicate, exigeante et douce. Soyons certains qu’il trouvera aisément sa place au pays des poètes disparus.

Il arrête.
Mr MOURLET n’est plus tout jeune. Celui qui fût directeur de l’I.M.E. et conservateur du musée a élu domicile dès sa retraite à Brabant sur Meuse. Là il a créé un bulletin trimestriel d’information « Le Petit Journal de Brabant ». Et c’est avec ses encouragements que nous avons entrepris de copier son initiative, ici à Sainte Ménehould et ses voisins d’Argonne.
Aujourd’hui, il cesse de faire paraître son bulletin, un peu par lassitude, un peu par manque de renfort. L’occasion de saluer tout son travail en faveur du patrimoine.

Ménéhildiens et argonnais d’hier.
Dans les prochains numéros nous évoquerons Pierre Foucault et Raymond Aubin.si un de vos ancêtres a joué un rôle important dans notre région n’hésitez pas à nous contacter.

Ils nous aident :
Sans leur soutien financier nous ne pourrions pas paraître : BOUQUINERIE de Hans, COUSIN Chauffagiste, CREDIT AGRICOLE , LECHEVALROUGE , CROCHET garage, IDENN menuiserie, PERIDON opticien, VERTES VOYES PRESSE.

Et n’oublions pas SHOPI qui finance la couverture.


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould