Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Un peu de tout et courrier des lecteurs.

lundi 17 juin 2013


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Joie ou douleur pour L’Odette : Chantal, une lectrice de Courbevoie, nous écrit : « C’est avec grand plaisir que je me réabonne à votre petit journal. Maman le lit avec beaucoup de plaisir, sa mémoire revient joyeuse ou douloureuse suivant les articles… » Notre lectrice ajoute : « Je souhaite qu’elle n’oublie pas tout un pan de sa vie et avec votre journal je peux dire : »Maman, souviens-toi !« On ne peut espérer plus beau compliment pour notre revue. De plus, la maman qui a 85 ans cuisine toujours la salade au lard comme avant dans nos villages. Espérons qu’elle nous donnera bientôt la recette… Cette mamie habitait La Neuville au Pont jusqu’en 1947, et sa fille donne son nom à la mode argonnaise : c’est »L’Odette Baillet".

A propos de l’hôpital : Michel Collot, résidant aujourd’hui à Aix-en-Provence, a lu avec attention l’article sur l’hôpital dans le numéro de mars et se souvient de son mariage. Ce mois de Juillet 1958, notre lecteur se mariait avec Bernadette François qui résidait rue de Gergeaux à Sainte-Ménehould. Et la quête du mariage avait été faite en faveur des vieillards de l’hôpital-hospice local, le souvenir étant cette lettre de remerciements écrite par F.A. Schwartz, alors directeur-économe de l’établissement.

Salon du livre : Un moment de convivialité. Gilles Deroche, maître d’œuvre du Centre d’études Argonnais qui publie la revue « Horizons d’Argonne », tenait à remercier les bénévoles du Petit Journal qui organisaient le salon du livre. « Nous avons rencontré beaucoup d’amis….Le repas convivial a été l’un des moments les plus chaleureux… » écrit notre confrère avant d’ajouter : « Nous serons honorés de participer à d’autres actions culturelles avec la même équipe. » Rencontres et convivialité étaient le fil conducteur de ce salon du livre. Merci pour les bénévoles.

C’était à l’école de garçons en 1965 : Une lectrice de Dordogne qui découvre notre revue par internet recherche des souvenirs. Solange Schlernitzauer, aujourd’hui épouse Février, souhaiterait trouver des photos, des articles de presse, qui parleraient de son père, Joseph, qui fut directeur de l’école des garçons de 1965, après M. Vauché, à 1972 (environ). Joseph Schlernitzauer était membre du club de théâtre, du club de foot et conseiller municipal. Les instits de l’époque étaient Bernard Renard, M. Cordelette, Roger Tallaron, John Jussy, et bien d’autres…un passé récent de presque un demi-siècle.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould