Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

C’était hier

Le Mémorial de Valmy.

dimanche 22 septembre 2013, par John Jussy


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


A l’heure où les travaux vont bon train sur le plateau de Valmy pour achever le « Centre d’interprétation », on peut se souvenir d’un lieu qui a accueilli les touristes quelques années : le Mémorial de Valmy. Une immense fresque décore encore un bâtiment à la sortie du village et doit étonner bien des touristes. Autrement dit, si on parlait encore de musée, terme aujourd’hui jugé passéiste, ce qui se construit à Valmy ne serait pas le premier « musée ». Retour dans l’histoire

- - - - - - - - - - - - - -


Mars 1989 : « Le mémorial de Valmy est à la recherche des derniers mécènes », c’est ce que titrent certaines revues. Certes, le mémorial de l’époque était, pour ceux qui l’ont vu, bien modeste par rapport au projet actuel, mais il avait au moins le mérite d’exister.
C’est Jean-Claude Léonard, président de l’association « La Schapska » de Châlons, qui avait créé le 1er décembre 1980 le « Mémorial », une association d’amateurs d’histoire. L’association avait ouvert en 1982 un musée régional d’histoire rue Léon Bourgeois à Châlons.
Le projet de Valmy devait se tenir dans un bâtiment prêté par la commune et offrant 4000 m2 d’exposition. Six salles étaient prévues avec de nombreux mannequins en habit et un grand diorama de 10 m2 et de plus de 28 000 figurines, qui représentait la célèbre bataille.
Mais si Jean-Claude Léonard avait la foi, les mécènes semblaient ne pas suivre. Et les frais venaient plus de l’aménagement du bâtiment (ravalement des façades, aménagement des pièces, matériel audio-visuel, sécurité…) que des objets destinés à être exposés qui étaient d’ailleurs déjà en possession de la Schapska.
Malgré les dons, la participation financière de sociétés privées, de municipalités, il manquait encore en ce début d’année 700 000 francs pour boucler le budget.
Malgré ces aléas le Mémorial a fonctionné pour le plus grand plaisir des touristes. Mais un jour il a fermé ses portes, tout à été vendu, dispersé…
Le président Jean-Claude Léonard déclarait à l’époque : « Sur un plan touristique, de grandes choses peuvent se passer à Valmy ». Le message a été repris…

Photos Dominique Bourelle.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould