Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

A l’époque de la libération de Menou.

lundi 29 septembre 2014, par John Jussy, Simone Aubourg


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Chers lecteurs,

En cette année de commémoration de la déclaration de la grande guerre ou de la libération de la ville en 1944, nous avons voulu, sans faire un numéro spécial, présenter dans cette revue de septembre des articles et des photos qui vont rappeler des souvenirs aux seniors ou apporter de bien modestes témoignages aux plus jeunes.
Merci à tous ceux qui ont bien voulu témoigner ou nous fournir des documents.
John Jussy.

-----------------------------


A l’époque de la libération de Sainte-Ménehould


Sainte-Ménehould fut libérée le 30 août 1944 après bien des tourments. Les Allemands se repliaient en désordre, emportant ce qu’ils pouvaient, brûlant ce qu’ils ne voulaient ou ne pouvaient pas emporter. La population s’était réfugiée dans les caves ou dans les abris prévus pour cela, les caves Robert, la cave de la maison côte canard.
Des colonnes américaines venaient en reconnaissance, puis se repliaient, faisant croire à la libération alors que les Allemands repassaient en ville.
Puis les Américains arrivèrent définitivement. Simonne Toussaint qui, à l’époque, se nommait Simone Aubourg, dont le père était menuisier rue Zoé Michel, nous a confié de précieuses photos sur la libération de la ville.

-----------------------------


Au centre de la rue Chanzy


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould