Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Quand le commandant de la place de Braux se plaint.

samedi 27 septembre 2014


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Etonnante cette lettre adressée par le commandant de la place au maire de Braux Sainte Cohière. Dans un français approximatif prouvant que ce commandant n’avait pas de traducteur, il se plaint du manque d’efficacité des villageois. On comprend qu’en 1940, sous l’occupation, les villageois « traînaient les pieds » pour aller travailler.
Le commandant parle « d’heure allemande » ; si les pays vivaient depuis 1916 avec une heure d’avance sur le soleil, les Allemands avaient instauré en 1940 ce que l’on appelle aujourd’hui l’heure d’été. C’est-à-dire que la zone occupée vivait avec 2 h d’avance, la zone libre avec une seule heure.
C’est le 14 août 1945 que le gouvernement provisoire a remis les pendules à 1 h de décalage, avant d’attendre 1976.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould