Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

La page du sourire.

Un cochon à la place du poilu.

lundi 22 septembre 2014, par John Jussy, Luc Delemotte


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Ça, c’était une idée de l’Yvan, jamais à court d’une idée, saugrenue ou pas.
Le monument aux morts, au beau milieu de la place, a souvent, on l’a écrit, posé problème quant à son emplacement. Yvan Desingly, patron du restaurant le Soleil d’Or et grand maître de la confrérie du Pied d’Or avait trouvé la solution : mettre un monument à la gloire du pied de cochon, la recette locale.
Déjà Yvan faisait référence à un monument hollandais représentant une vache et à un monument en Belgique à la gloire de l’escargot qui faisait vivre cette région. Alors, tout logiquement, pour notre grand maître, un monument devait glorifier le pied de cochon qui fait vivre charcutiers et restaurants.
Restait le devoir de mémoire. Yvan, sans dire ouvertement qu’il fallait enlever le monument aux morts, écrivait : « Quand une ère de paix s’ouvre, pourquoi s’encombrer de souvenirs belliqueux ? » Notre restaurateur savait bien que cela aurait été une révolution et en profitait pour faire un lien avec l’histoire : une bonne occasion pour fêter le bicentenaire. Bicentenaire de la Révolution, bien sûr, c’était en 1989.
Robert Gautier, maire, ou Alain Duboisy, 1er adjoint, n’ont pas donné suite à cette touristique initiative. Aussi nous avons demandé à notre dessinateur Luc Delemotte de nous créer ce monument porcin. Mais si ce monument avait existé, aurait-il brûlé comme le pauvre cochon de l’Yvan, grognant sur sa remarque ?


Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould