Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Editorial

26 avril 2015, 2ème salon du livre.

mardi 31 mars 2015, par Patrick Desingly


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF


Les 7, 8 et 9 janvier, la France, pays des droits de l’homme, a été endeuillée et meurtrie. Elle a été meurtrie par des français déséquilibrés, réceptifs aux discours d’islamistes fanatiques remplis de haine et de mort. Ils ont voulu frapper notre mode de vie et nos valeurs républicaines.
En décimant l’équipe de caricaturistes de Charlie Hebdo dont Cabu notre châlonnais de cœur faisait partie, ils croyaient mettre à genoux notre liberté et notre démocratie : ils ont échoué à notre grand bonheur. Il faut reconnaître que ces événements ont été traités avec un professionnalisme exemplaire et la manifestation silencieuse du 11 janvier a démontré que dans les moments difficiles, la France pouvait se retrouver. Quelle émotion et quelle cohésion ! Une personne âgée m’a confié, avec une larme au coin des yeux, « cela ressemblait à la libération ! ».
Il faut noter que ce retentissement des événements a été considérable dans le monde entier, le drapeau de la France flotte à nouveau avec fierté dans nos cœurs et, dans cette affaire, nous avons été dignes de nos anciens. Mais demain, faisons attention aux amalgames.
Nous sommes, pour notre grand bonheur, dans un pays laïc et, au nom de cette laïcité, toutes les religions ont place dans notre pays sans discrimination, alors, de grâce, écartons-nous des pensées réductrices qui placent tous les chrétiens en croisés et tous les musulmans en terroristes.
Fors de ce constat, il faut réapprendre à vivre ensemble, en convivialité car la différence a toujours été une richesse. Faut-il expliquer ou simplement parler de ces événements aux enfants, je pense que oui, car il ne faut surtout pas les isoler de ces informations, sans connaissance, ils vont fantasmer la réalité. L’Education nationale a dans cette affaire une lourde responsabilité pour l’avenir et le retour de la morale à l’école va incontestablement dans le bon sens.
Ces 17 assassinats marqueront longtemps l’histoire de notre pays. Ces assassins ne sont pas des croyants car aucun dieu ne demande de tuer.
Je ne sais pas si on peut rire de tout mais je suis certain qu’on n’a pas le droit de mourir pour rien alors oui, nous sommes « Tous Charlie ».
Emboîtant le pas à ce drame et pour continuer à éditer, le Petit journal rappelle qu’il organisera, avec la participation de la ville de Sainte-Ménehould et de l’Office de tourisme, sa 2ème édition du « Salon du livre en Argonne » le 26 avril prochain à la Cité Valmy à Sainte-Ménehould.

Notre bouquiniste y travaille d’arrache pied et, à ce jour, de nombreuses inscriptions affluent. Notre objectif : faire connaître des écrits et leurs auteurs dans un espace de convivialité.
Venez nombreux, apportez vos connaissances et invitez vos amis à venir passer une agréable journée. Dans l’attente de nous retrouver le 26 avril.
Patrick Desingly, Président.

Répondre à cet article

Sainte-Ménehould et ses voisins d'Argonne
Association déclarée le 06 février 1998
Siége social : Hôtel de ville
B.P. 97- 51801 Sainte-Ménehould