Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

Le courrier des lecteurs.

mercredi 16 décembre 2015


Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **



A propos de la naissance de Dom Pérignon :
Jean Yves Loppin, le monsieur internet de notre revue, a réagi à l’article sur Dom Pérignon (n°68) : concernant la date de naissance du célèbre moine, il écrit : « A cette époque, les enfants étaient baptisés le plus vite possible à cause des risques de mortalité qui étaient alors très importants. Il est né au plus tard la veille, le 04 janvier ou le 05 s’il est né dans la nuit du 04 au 05 ». Jean Yves nous joint la filiation de Dom Pérignon, alors Pierre Pérignon : Il est le fils de Pierre Pérignon (même prénom), greffier en prévôté et de Marguerite Leroy. Le parrain (important à l’époque) était Pierre Joseph et sa marraine Jeanne Pérignon.

Pèlerinage de Sainte-Ménehould :
Eric Chevallier, en lisant le journal de la Haute Marne du 9 octobre, a découvert avec surprise que ce dimanche 11 octobre devait être organisé un pèlerinage à la chapelle de Sainte-Ménehould à... Bienville. Bienville, on le sait, est le village où la Sainte s’est retirée à la fin de sa vie et où elle « a rendu son âme à Dieu ». C’était le 14 octobre 499 ou 500, d’où la date de cette procession.
On voit qu’à Bienville le culte de Sainte-Ménehould est très important, l’église de la commune portant d’ailleurs le nom « d’église Sainte-Ménehould ». Nous allons contacter le maire de cette commune pour avoir des renseignements et des photos.
Rappelons que le pèlerinage de Côte à Vignes à La Neuville-au-Pont a lieu chaque année début juillet.

Toujours sainte-Ménehould :
Béatrice Flamain-Bussy nous écrit : « Je viens apporter une correction à propos de l’article sur les fêtes patronales : page 16, vous dites que Sainte-Ménehould est la patronne de la ville. C’est une erreur car le seul village du département à fêter Sainte-Ménehould le 18 octobre est La Chapelle-Felcourt. »
Il est vrai que l’église du Château de Sainte-Ménehould est dédiée à la Vierge et que la fête à Menou est fixée au 15 août. Mais Ménehould est la protectrice de la ville et la statue sur la butte a été élevée en remerciement de la protection de la sainte pendant la Grande Guerre.
Béatrice Flamain nous apprend aussi que le comité des fêtes de La Chapelle-Felcourt a relancé la tradition de cette fête. Voilà le sujet d’un prochain numéro...

Répondre à cet article


-Nombre de fois où cet article a été vu -
- -