Connaissance du Patrimoine Culturel Local
Le Petit Journal
de Sainte-Ménehould
et ses voisins d'Argonne
Edition régulière d'un bulletin traitant de l'histoire, des coutumes et de l'actualité.

L’autoroute A4 et le viaduc de l’Aisne

lundi 25 juillet 2016, par Denis Marquet


Enregistrer au format PDF :Version Pdf


Version imprimable de cet article Version imprimable **



L’autoroute A4 ou autoroute de l’Est relie Paris à Strasbourg. Elle est longue de 488 km et elle est gérée par la SANEF (Société des Autoroutes de l’Est de la France). Elle devait se substituer à la RN4 mais son trafic est relativement faible car la RN4, devenue voie express sur plus de la moitié du parcours, est gratuite et son
tracé est plus direct. L’autoroute A4 est reliée aux autoroutes A31 (Luxembourg-Metz-Beaune) et A26 (Calais-Reims-Troyes).
Le viaduc est un important ouvrage qui franchit l’Aisne et l’ancienne voie ferrée Amagne-Lucquy-Revigny) près de Verrières

Il a été construit selon la technique du cintre auto-lanceur par la Société de Construction d’Autoroutes de l’est (S.C.A.E.).
Le viaduc comprend une travée de rives de 25 mètres et 11 travées de 38 mètres, ce qui donne une longueur totale de 468 mètres. La largeur du viaduc est de 3,50 mètres de large. Le viaduc, supporté par 12 doubles piliers, domine l’Aisne de 26 mètres. La vitesse y est limitée à 100 km/h.
La construction du viaduc a commencé en septembre 1974. En même temps un pont a été construit sur le CD 63 pour franchir l’autoroute. Dès que des piliers étaient construits, le montage de la chaussée était entrepris, d’abord côté nord, puis côté sud, et ensuite les chaussées étaient réunies. Le 21 septembre 1976, le dernier tronçon de l’autoroute A4 était inauguré officiellement, les travaux ayant commencé dès les années 1970.
Denis Marquet

- Ci-joint quelques photos personnelles.

Répondre à cet article


-Nombre de fois où cet article a été vu -
- -